Images de page
PDF
ePub

... Vous vous saisissez d'un prétexte frivole
Pour vous autoriser à manquer de parole (IV, Tart. 714).
Oui, vous avez raison; et cette ressemblance

A douter de tous deux vous peut autoriser (VI, Amph. 1670).
Autorité : [Vos parents)... ont sur votre cœur l'autorité suprême (IX, P. sav.

167). Il semble... que Monsieur Purgon tienne dans ses mains le filet de vos

jours, et que, d'autorité suprême, il vous l'allonge et vous le raccour

cisse comme il lui plait (IX, 413, Mal. im. III, vi). Des zélés... qui... les damneront hautement de leur autorité privée (V,

195, D. Juan, V, 1). ... Faire valoir l'autorité de père (III, Éc. d. m. 1681). Que veux-tu que je fasse contre l'autorité d'un père (V, 312, Am. med. I, rv).

Comparez Pouvoir, substantif. Sa mort est une adresse au besoin inventée, Pour fuir l'autorité qui l'a persécutée (II, D. Garc. 1449), LE MARQ. Dorilas... a été de mon avis. Dor. L'autorité est belle, et te

voilà bien appuyé (III, 334, Crit. v; voy. IV, 379, Tart. Préf.). C'est un mélange qui est nouveau pour nos théâtres, et dont on pourroit

chercher quelques autorités dans l'antiquité (III, 30, Fách. Avert.). Autour : Il y a des voleurs ici autour (V, 144, D. Juan, III, 11).

(Une chose)... qui chasse les gens d'autour d'une maison (IIÍ, Éc. d. f. 429). Le trop riant espoir que vous leur présentez Attache autour de vous leurs assiduités (V, Mis. 472),

[427). Les soins et les peines qu'elle prend autour de moi (IX, 427, Mal. im. III, Autre. Voy. l'Introduction grammaticale aux ADJECTIFS ET PRONOMS INDÉPINIS.

Un autre au lieu d'une autre. Voy. l'Introduction grammaticale à ACCORD, et

t. XI, p. 281, dernier alinéa. Comme dit l'autre (V, 103, D. Juan, II, 1, et VI, 102, Méd, m. l. III, 11: note). Autrement : Il faudroit autrement être fort indiscret (I, Ét. 1546).

S'il en était autrement.
Autrui : ... Un cæur n'aime point par autrui (IV, Tart. 591).

... Enfin l'amour que j'eus pour lui
Se voulut expliquer mais sous le nom d'autrui (L, Dép. a. 442).
J'ai voulu tout exprès agir au nom d'autrui (I, Ér. 762).
Je m'érigerai en censeur des actions d'autrui, jugerai mal de tout le

monde (V, 194, D. Juan, V, 11).
Le sentiment d'autrui n'est jamais pour lui plaire...
Et ses vrais sentiments sont combattus par lui
Aussitôt qu'il les voit dans la bouche d'autrui (V, Mis. 673, 680).

... Service d'autrui n'est pas un héritage (IX, 8. sav. 420). Avaler : Des poires d'angoisse que vos cruautés me font avaler tous les jours

(VIII, 578, Escarb. iv, Billet de M. Tibaudier).

Et je vois sa raison D'une audience avide avaler ce poison (II, D. Garc. 459 : note). Il n'y a rien de si impertinent et de si ridicule qu'on ne fasse avaler lors

qu'on l'assaisonne en louange (VII, 57, Av. 1, 1). C'est à vous de l'y résoudre et de lui faire avaler la chose du mieux que

vous pourrez (VI, 113, Méd, m. I. III, vı). (De ces femmes...) Qui savent accabler leurs maris de caresses,

Pour leur faire avaler l'usage des galants (VI, Amph. 672).
Avance : ... Deux ans, dans son sexe, est une grande avance (VI, Mélic. 309).

Abaissons-nous, ma sœur, à faire des avances,
Et ne ménageons plus de tristes bienséances (VIII, Psy. 299).

Il faut qu'à frais communs se fassent les avances (V, Mis. 822).
Celle dont il a vu qu'une lettre en avance
Avoit si faussement divulgué la naissance (I, Ét. 1271).
A l'avance (VI, Amph. 707 : note). — Par avance (I, Dép. a. 527; III, Éc.

d. f. 1117; VI, Amph. 1870; IX, F. sav. 756; VI, 600, Gr. Div. roy. ;

VIII, 423, Scap. I, 1). Avancer, actif : Mais qu'ai-je à redouter, moi, qui partout n'avance Que les soins approuvés d'un peu de complaisance? (II, D. Garc. 448.)

Nous comprenons ainsi cette phrase : ... moi, qui ne mets en avant, ne montre, ne hasarde que les soins, les encouragements d'une complaisance dis

crète, encouragements certainement approuvés par le Prince. (Jupiter souhaite que vous)... retardiez la naissance du jour Qui doit avancer le retour De celui dont il tient la place (VI, Amph. 118). Me tiendrez-vous au moins la parole avancée ? (VI, Mélic. 547.)

En ce discours je n'ai rien avancé (Qui...) (I, Ér. 1913; cf. 1021). ÉLI. Et plus il est jaloux, plus nous devons l'aimer.... D. Elv. Ah! ne m'avancez point cette étrange maxime (II, D. Garc. 100). Suivez-moi, vous verrez s'il est rien que j'avance (II, Éc. d. m. 711).

S'il est rien que j'avance de moi-même : voy. la note au vers cité. ... Cela servit fort pour avancer sa vie (I, Él. 1971).

Pour avancer ses jours, hater sa mort. Tout le fruit qu'on en cueille est de se mettre mal Et d'avancer par là les desseins d'un rival (I, Dép. a. 120). If. 348). (Ce métal) En amour, comme en guerre, avance les conquêtes (III, Éc. d.

Avancer ses affaires (VI, 249, Sic. vi). Voy. Affaires; cf. : II, Éc. d. m. 320; Avancer, neutre, s'avancer :

[V, 130, D. Juan, II, rv. Avancez (VIII, 72, 73, Bourg. g. II, 11, commandement du maître d'armes). La nuit est avancée et j'ai peur qu'il ne soit trop tard (VI, 566, G. D. III, 1).

Voy. ÅGE (avancé en). Nous avancerons fort, continuez de même (I, Ét. 268). Nous réussirons. ... A vous je m'avançai (VI, Amph. 996). Les oiseaux... dès que le jour s'avance (Recommencent...) (VI, 240, Sic. 11). ... Comme j'ai vu qu'on parloit d'autre gendre, J'ai cru qu'il était mieux de ne m'avancer pas (IX, F. sav.

657). ... Dans leur art s'avançant chaque jour (IX, Val-de-Gr. 357). Avanie : Après une avanie de la sorte (VIII, 450, Scap. II, iv). Avant : (Je veux savoir)... d'où tu viens avant jour (VI, Amph. 316). Vous voulez bien, mon frère, que je vous demande, avant toute chose,

de ne vous point échauffer l'esprit (IX, 393, Mal. im. III, 11). Pour savoir ce qu'ont dit les autres avant eux (IX, F. sav. 1372). Votre cocher, qui étoit celui d'avant moi (VII, 135, Av. III, 1). Mais on m'a vu soldat avant que courtisan (III, Fach. 274). Laissons venir la fête avant que la chômer (I, Dép. a. 64). ... Je le connoissois avant que l'avoir vu (IX, F. sav. 250). Croyez que désormais c'est toute mon envie, Et qu'avant qu'y manquer je veux perdre la vie (II, D. Garc. 389). (On me verroit) Perdre... le jour, avant que de m'unir... (I, Dép. a. 1055). Je viens,... avant que de sortir, vous donner avis d'une chose... (LX, 377, Mal. im. II, vıı).

Nous avons encore relevé une quinzaine d'exemples d'avant que de... (dont quatre en vers). Voy. III, 338, Crit. v; IV, 375, Tart. Préf.; IX, 328, Mal. im. jor interm. ; IV, Tart. 859; VI, Amph. 1607; V, Mis. 952, 1769.

Pour avant que... et un infinitit, sans de, voy, encore : 1, Et. 836; I, Dép. a. 365; II, D. Garc. 898; III, Fách. 685; IV, Tarı, 1786; V, Mis. 282; VI, Amph. 702 : note.

C'est une... effrontée, que je mettrai dans un convent avant qu'il soit

deux jours (IX, 386, Mal. im. II, vııı). ... Avant qu'il soit deux nuits (I, Ét. 1626). Avant, auparavant : : Mais avant, pour pouvoir mieux feindre ce trépas, J'ai fait que vers sa grange il a porté ses pas (I, Ét. 475).

(540). Avant, loin : Sans chercher plus avant quel intérêt vous presse (II, D. Garc.

Lorsqu'on s'offre de prendre une fille sans dot, on ne doit point regar

der plus avant (VII, 89, Av. I, v). Ses miracles encor (de la fresque) ont passé plus avant (IX, Val-de-Gr. 286). Avant que de passer plus avant, je voudrois bien... (IV, 29, Mar. f. m). Sans aller plus avant, je vais vuider d'affaire (IV, Tart. 1053 : note;

voy. III, Éc. d. f. 1059; VIII, Psy. 335). C'est à vous d'arrêter son ardeur insensée, Quand vous croirez l'affaire assez avant poussée (IV, Tart. 1382). Celle-ci pousse l'affaire plus avant qu'aucune (II), 338, Crit, v). Voy. à ...La plus noble chose, ils la gâtent souvent

(POINTE. Pour la vouloir outrer et pousser trop avant (IV, Tart. 344). C'est pousser bien avant la charité chrétienne (IV, Tart. 894).

Voy. II, 75, Préc. IX; II, D. Garc. 1093; IV, Tart. 334.
... C'est assez avant pousser le témoignage (Tart. 1549; cf, II, D. Garc. 290).
Avant (en) : Révérence en avant. Voy. RÉVÉRENCE.
Avantage : ... Nous n'en voulons point prévenir les suffrages

Par un récit paré de tous nos avantages (VI, Mélic. 260).
C'est l'amitié que nous avons pour vous qui nous fait intéresser dans

vos avantages (VIII, 205, Bourg. g. V, vi). Tout l'avantage qu'homme et femme conjoints par mariage se peuvent

faire l'un à l'autre, c'est un don mutuel entre-vifs (IX, 313, Mal. im.

I, vni). — Voy. INDIRECT.
Parmi tous ces tributs de soupirs glorieux
Dont le superbe avantage
Fait triompher d'autres yeux (VIII, Psy. 194).

IV, 11). La profession d'hypocrite a de merveilleux avantages (V, 193, D. Juan, Tirer un grand avantage, de grands avantages de... (1, Dép. a. 380; VI,

519, G. D. I, rv). C'est un avantage dont je n'ai point... joui (IV, 195, Pr.d'É. Int. IV, 11). Tout ce qu'ils ont fait d'illustre ne vous donne aucun avantage (V, 176,

D. Juan, IV, Iv; cf. V, Mis. 49, 315; LX, Val-de-Gr. 252). Il peut remercier l'avantage qu'il a de vous appartenir (VÍ, 528, G. D.

İ, v: note; cf. VI, 520). (Nous) savons prendre nos avantages de cette vénération que... (V, 338, ... Vous n'aurez jamais cet avantage

[Am. méd. III, 1). De me voir revenir (I, Dép. a. 1324; cf. IX, 372, Mal, im. II, vi). Il est très assuré, Sire, qu'il ne faut plus que je songe à faire de comé

die si les Tartuffes ont l'avantage (IV, 394, Tart. 2" Plac.). ! Au jugement d'un seul tu l'emportas sur nous; Mais, par le jugement de tous, Une simple mortelle a sur toi l'avantage (VIII, Psy. 137). ... Aux stoïciens je donne l'avantage (IX, F. sav. 897). Du pas devant sur moi tu prendras l'avantage (VI, Amph. 1769). Il a sur son rival emporté l'avantage (IX, F. sav. 1433). Donner, prendre, avoir un avantage, des avantages sur... (VI, Amph.

370, 802; I, Dép. a. 622; IV, Tart. 1598). Avantager : On peut avantager une femme en ce cas (III, Éc. d. f. 1055). Avantageusement : Vos soupçons se trouvent dissipés le plus avantageuse

ment du monde (VI, 563, G. D. II, VIII).

Avantageux : Voici le lieu le plus avantageux, et qui reçoit le mieux les vues

favorables de la lumière que nous cherchons (VI, 262, Sic. XI). Ce qu'il y a d'avantageux pour vous, c'est qu'il est amoureux de votre

fille (VIII, 171, Bourg. g. IV, 11). Parbleu! Cheralier, tu jouerois là dedans un rôle qui ne te seroit pas

avantageux (III, 368, Crit. vi). Des choses trop avantageuses pour moi (III, 159, Éc. d. f. Préf.).

Trop à mon éloge. Avant-coureur : Un malheur nous est toujours l'avant-coureur d'un autre

(VIII, 506, Scap. III, vi).
Avant-garde : Voilà notre avant-garde à bien faire animée (VI, Amph. 256).
Avare : Il est allé trouver ce chien d'avare (VIII, 501, Scap. III, 111).
Avarice : D'un enfant supposé par mon trop d'avarice... (I, Dép. a. 655).

Dans le sens latin d'avidité, desir de posséder.
Voilà le châtiment de sa basse avarice (LX, F. sav. 1767).
Avaricieux : Un avaricieux fieffé (VIII, 501, Scap. III, 111).

Voy. ce mot plusieurs fois employé : VII, 67, Av. I, II.
Avec, et, ainsi que :
Les Grecs, les Albanois, avec l'Esclavonie,

(Ét. 609). Et tous ces autres gens dont vous venez parler (I, Dép. a. 700; cf. 1, ... Soit qu'Albert ait part au stratagème, Ou qu'avec tout le monde on l'ait trompé lui-même (I, Dép. a. 1146; cf. V, Le fourbe trop longtemps...

(Mis. 481). (A)... desservi mes feux avec ceux de Valère (IV, Tart. 1042).

Le corps avec l'esprit fait figure, mon frère (IX, P. sav. 544).
Avec, se rapprochant du sens de malgré :

Et cependant, avec toute sa diablerie,
Il faut que je l'appelle et « mon cœur » et « ma mie » (IX, F. sav. 675).
Cela n'empêche pas qu'avec ce que j'inspire, on ne puisse garder de

l'honnêteté et de la complaisance pour les autres (VIII, 562, Escarb, 1). Mais avec tout cela, quoi que je puisse faire, Je confesse mon foible, elle a l'art de me plaire (V, Mis. 229; voy. VI,

Mélic. 201; III, 390, Impr. 1; VIII, 560, Escarb. 1). Avec, exemples divers :

Avec devant le régime des mots RÉPUGNANCE, Noces, ALLIANCE. Voy. ces mots. La grammaire, du verbe et du nominatif, Comme de l'adjectif avec le substantif, Nous enseigne les lois (IX, F. sav. 498). Du faux avec le vrai faire la différence (IV, Tart. 354). Dans la Préface de Tart. (p. 375), Molière a dit : « ...

Distinguer le personnage de l'Hypocrite d'avec celui du vrai Dévot ». Voy. à l'Introduction gram

maticale : Emploi des doubles prépositions. ... Connoître un pourpoint d'avec un haut de chausse (IX, F. sav. 580).

Voy. DÉMÊLER, SÉPARER et SE SÉPARER. Allons, courons, avant que d'avec eux il sorte (VI, Amph. 1732). ... Par un hasard d'avec vous séparé (I, Ét. 1791).

Séparant le bon d'avec son apparence (IX, Val-de-Gr. 295). Vous avez toujours une querelle toute prête à faire à vos valets dans

le temps des étrennes, ou de leur sortie d'avec vous, pour vous trou

ver une raison de ne leur donner rien (VII, 134, Av. III, 1). Me voilà pour huit jours avec un mal de tête (I, Dép. a. 764). Outre qu'il est assez ennuyeux, que je croi,

107, Méd.

D'avoir toute sa vie une bête avec soi... (III, Éc. d. f. 110).
Vous savez qu'une fille aussi de sa façon
Donne avec un jeune homme un étrange soupçon (III, Éc. d. f. 1430).
Vous ne feriez pas mal de vous venger de lui avec quelqu'un (VÍ,
En repos avec moi-même (IV, 206, Pr, d'É. IV, vi). m. l. III, m).
Si tu veux me servir, je t'arrête avec moi (I, Ét. 746).
Foin! que n'ai-je avec moi pris mon porte-respect?' (1, Ét, 1906.)
Je me mettrois avec lui contre vous (VI, 535 G. D. I, vı).
Avec moi vous n'avez rien à craindre (VI, 530, G, D. I, vi; voy. V,

198, D. Juan, V, 11). Vos desirs avec moi ne sont-ils pas contents ? (V, Mis, 1773.) ... Je sais ce qu'il coûte à de certaines gens Pour avoir pris les leurs (leurs femmes) avec trop de talents (III, Éc. d. f. 86). (Ne croyez-vous pas) qu'un mari auroit satisfaction avec elle ?... Il

y a une petite difficulté : c'est que j'ai peur qu'il n'y ait pas avec elle tout

le bien qu'on pourroit prétendre (VII, 78, 79, Av. I, iv). On trouve parfois des gens avec des secrets admirables, de certains re.

mèdes particuliers (VI, 50, Méd, m. I. I, iv). Avec un si bon dos, ma foi, Monsieur Loyal, Quelques coups de bâton ne vous siéroient pas mal (IV, Tart. 1803). Diroit-on qu'elle y touche avec sa mine froide? (I, Dép. a. 464.) Ce nous est une douce rente que ce M. Jourdain avec les visions de no

blesse... qu'il est allé se mettre en tête (VIII, 47, Bourg, 8. I, 1). Vous devriez envoyer promener tous ces gens-là avec leurs fariboles

(VIII, 107, Bourg. g. III, 111; voy. IV, 138, Pr. d'É. Interm. I, 11; VI, 75, Méd. m. I. II, 11; VI, 276, Sic. xix; IX, F. sav. 325). C'est un bon impertinent que votre Molière avec ses comédies (IX, 401,

Mal. im. III, 1). Vous voilà avec vos soupçons ridicules (VIII, 114, Bourg. 8. III, 1v).

Voy. II, Éc. d. m. 968; VI, 36, Méd.m.l. I, 1; VIII, 108, Bourg. g. III, 11; VIII, 558, 570, Escarb. i et u; ix, F. sav. 659, 666. Il aura un pied de nez avec sa jalousie (VI, 514, G. D. I, 11). Que voulez-vous donc dire, avec votre « quittons la faribole v? (VIII,

593, Escarb, vını; voy. VI, 237, Sic, 11; VIII, 143, Bourg. g. III, XI.) Pour l'homme aux rubans verts, il me divertit quelquefois avec ses brus

queries et son chagrin bourru (V, 544, Mis. Billet de Célimène). Tu m'obliges par trop avec cette nouvelle (1, Et. 1199). Certes vous me plaisez avec cette nouvelle (I, Dép. a. 254; cf. V, Mis. 845). Il m'est impossible de vivre avec le courroux de mon père (V, 316, am.

méd. I, vi). Alcmène, ne présumez pas (Que)....

(Garc. 689). Je puisse vivre un jour avec votre colère (VI, Amph. 1373; voy. II, D. Seize Faunes, dont les huit jouèrent de la flûte et les autres du violon

avec un concert le plus agréable du monde (IV, 218, Pr.d'É. Interm. VI). Le Mufti... se retire... en dansant et chantant avec plusieurs instruments

à la turquesque (VIII, 182, Bourg. g. Cér. turque). Vous êtes-vous engagé... avec celle que vous aimez? (VII, 59, Av. I, 11.) Vous vous êtes engagé avec moi pour épouser ma fille (°V, 61, Mar. f. vııı). Ce n'est pas à vous à vous servir de ce mot-là avec une personne de ma

condition (VI, 517, G. D. I, Iv; voy, VI, 516). Lorsqu’un mari se met à notre discrétion, nous ne prenons de liberté

que ce qu'il nous en faut, et il en est comme avec ceux qui nous ouvrent leur bourse et nous disent : « Prenez ». Nous en usons honnê.

tement (VI, 542, G. D. II, 1). Il y a fort'à gagner à fréquenter vos nobles, et vous avez bien opéré avec

ce beau Monsieur le comte... (VIII, 108, Bourg. g. III, 1). Qu'avecque ses écrits elle me laisse en paix (I, Dép. a. 397).

« PrécédentContinuer »