Images de page
PDF
ePub

... Si la fureur dont votre âme est émue
Vous trouble jusque-là l'usage de la vue (II, D. Garc. 1445).
Mettant la tête à sa fenêtre (VI, 578, G. D. III, vi, jeu de sc.).
SCAPIN lui remettant la (sic) tête dans le sac.... SCAPIN lui remettant

sa (sic) tête dans le sac (VIII, 496 et 497, Scap. III, 11, jeux de sc.). Tour particulier de l'article défini employé devant un nom auquel se

rapporte un adjectif attribut.

Voy. quelques autres exemples de ce tour au chapitre de l'ADJECTIF ATTRIBUT (111, D). ... Il a l'esprit franc et point dissimulé (I, Ét, 1090). Ce nom (de gentilhomme) ne fait aucun scrupule à prendre.... Pour

moi... j'ai les sentiments sur cette matière un peu plus délicats (VIII,

142, Bourg. g. III, xu). Et je lui crois, pour moi, le timbre un peu fêlé (IX, F. sav.

614). Tudieu! vous avez le goût bon (II, 86, Préc. ix). Cf. II, Sgan. 81; IX,

F. sav. 765. N'ai-je pas tous les mouvements de mon corps aussi bons que jamais ?

(IV, 22, Mar. f. 1.) ... Tartuffe ? Il se porte à merveille, Gros et gras, le teint frais, et la bouche vermeille (IV, Tart. 234: note). Des pieds jusqu'à la tête, il est comme moi fait, Beau, l'air noble, bien pris, les manières charmantes (VI, Amph. 784). Ce sont gens vêtus en Maures.... Les habits merveilleux, et qui sont faits exprès.... Je veux que vous voyiez cela (VI, 275, Sic. xıx).

C. Emplois divers de l'article défini. 1° Article défini devant un nom abstrait ou prenant un sens général.

Voy. d'autres exemples au chapitre du SUBSTANTIP (Emplois remarquables du singulier : II, D; et Mots pris substantivement : II, B). La contestation est ici superflue (IX, F. sav. 635). Contester est ici

chose superflue. Toute contestation est ici superflue. Cf. ENGAGEMENT

11€ exemple). Si l'amour est au crime une assez belle excuse... (I, Él. 493). (Las du monde et de sa vie infâme,) Je voulois travailler... A m'éloigner du trouble... (I, Ét. 1281). Aussi crois, si jamais je suis dans la puissance, Que tu seras content de ma reconnoissance (I, Ét. 1259). Je ne dis pas cela pour me piquer de l'impromptu... (III, 28, Fách. Avert.). Jamais on ne le voit sortir du grand seigneur (V, Mis. 596 : note). Voici un billet du beau style, Madame, et qui mérite d'être bien écouté

(VIII, 577, Escarb. iv). Seroit-il à propos et de la bienséance (De dire...?) (V, Mis. 77.) Ce n'est pas la raison qu'il ce cæur) ne leur coûte rien (V, Mis. 820 : Vous me boutez la joie au coeur (VI, 65, Méd. m.l. I, v). (note). Je crains ici pour vous l'évanouissement (II, Sgan. 308). Nous voyons que, dans la maladie, tout le monde a recours aux méde

cins (IX, 398, Mal. im. III, 111). Cela se dit dans le courroux (VI, Amph. 1215). Je rétracte à l'instant ce qu'un juste courroux M'a fait dans la chaleur prononcer contre vous (II, D. Garc. 1367). Ah!... comme je leur ai donné l'épouvante (IX, 331, Mal. im. Ie' Interm.).

A l'article ÉPOUVANTE du Lexique nous avons imprimé par faute « de l'épouvante »; cf. Prendre l'ÉPOUVANTE, entrer dedans l'ÉTONNEMENT. L'hymen ne ferme pas la porte à la fleurette (I, Dép. a. 1778). ... Nous voyons que d'un homme on se gausse, Quand sa femme chez lui porte le haut-de-chausse (LX, P. sav, 1646).

(Laf resque)... veut un esprit où se rencontre unie
La pleine connoissance avec le grand génie (Val-de-Gr. 264). [Fách.
J'ai le bien [la fortune), la naissance et quelque emploi passable
Vous êtes du métier, vous savez les conséquences (IX, 347, Ma
Allez, rimeur de balle, opprobre du métier (IX, F. sav. 1016). I
De groupes contrastés un noble agencement,...
N'ayant nul embarras, nul fracas vicieux,...
Mais où, sans se presser, le groupe se rassemble (IX, Val-de-Gr. 7
(Ces galimatias) Où la tête n'est point de la jambe, ou du bras (ibid.
Il [ton ouvrage) nous dit clairement dans quel choix le plus beau
On peut prendre le jour et le champ du tableau (ibid. 162).
Je m'offre à vous mener l'un de ces jours à la comédie (II, 91, Préc
(II)... veut accompagner son papa dans la fosse (1, Ét. 506).
La bière est un séjour par trop mélancolique (I1, Sgan. 433).
AscaGNE, fille sous l'habit d'homme (I, 402, Dép. a. Personnages).
La Comt. Je bois avec une soucoupe. Je vous dis que vous m'

querir une soucoupe pour boire.... Andrée. Nous ne savons... C
c'est qu'une soucoupe. La Comt.... C'est une assiette sur laquel

met le verre (VIII, 569, Escarb. 1) Un prompt courroux, qui paroît à notre rougeur, et qui, pour un to

bannit l'amant de notre présence (II, 63, Préc. iv). ... Les noirs chagrins des maris ou des pères Ont toujours du galand avancé les affaires (II, Éc. d. m. 320). (Savez-vous)... qu'elle peut aller, en se voyant contraindre, À des ressentiments que le mari doit craindre? (IX, F. sav. 1542.) Il nous enseigne aussi les belles draperies (IX, l'al-de-Gr. 139). Cf.

les AUTEURS. 2° Article défini devant des noms mis en apposition ou emp

comme attributs. Voici Monsieur Diafoirus le père, et Monsieur Diafoirus le fils (IX,

Mal, im. II, iv). Quand il mourut ce fils, l'objet de tant d'amour... (I, Dép. a. 373) Connois-tu bien Grimpant, le bourreau de la ville? (1, Dép. a, 110 Un Monsieur Tibaudier, le conseiller, et... un Monsieur Harpi

receveur des tailles (VIII, 572, Escarb, 11). Oui, oui,... Madame la coquine (VI, 579, G. D. III, vi). Ce Monsieur le courtisan (VI, 514, G. D. I, 11). Je voudrois... que le diable l'eût emporté, pour la fatigue qu'il

donne, le fâcheux, le bourreau qu'il est (VI, 243, Sic. Iv). Il réserve, l'ingrat, ses caresses à d'autres (II, Sgan. 129). Il leur vaudroit bien mieux, les pauvres animaux, de travailler... Moi, la fille du dieu qui lance le tonnerre,

(132, Av. 1] Mère du dieu qui fait aimer, Moi, les plus doux souhaits du ciel et de la terre... (VIII, Psy. Ses... visites sont rejetées par la servante devenue la gouvernant

le trépas de la mère (VIII, 418, Scap. I, 11). Nous serons par nos lois les juges des ouvrages (IX, F. sav. 922). De tous vos façonniers on n'est point les esclaves (IV, Tart. 325 : 'n Je vous ferai le maître de..., se faire le maître de... : voy. MAITRE N'en rendez pas mes yeux les malheureux témoins (II, D. Garc. i Vous ne seriez pas fâchée de la voir la femme d'un autre? (V,

Am, méd. I, 1.)
30 Article défini dans divers tours.

Où vient-il donc pour lui de voir le mot pour rire ? (I. Dép. a. 226.
Est-ce qu'au simple aveu d'un amoureux transport
Il faut que notre honneur se gendarme si fort?

Et ne peut-on répondre à tout ce qui le touche
Que le feu dans les yeux et l'injure à la bouche ? (IV, Tart. 1326.)
Mais laissons là la médecine..., et parlons des autres choses (V, 138.
... Ne voilà pas de vos emportements!

(D.Juan, III, 1). Vous ne gardez en rien les doux tempéraments (IV, Tart. 1608). Allons, Monsieur le comte,... La révérence à toute l'honnête assemblée

(VIII, 585, Escarb. vıı). M° D'ARMES : Allons, Monsieur, la révérence (VIII, 72, Bourg. g. II, 11). Le moyen de choisir de deux grandes beautés, Egales en naissance et rares qualités ? (VI, Mélic. 273.) Et la raison encore? (V, 80, D. Juan, I, 1.) Après avoir aux Dieux adressé les prières, Tous les ordres donnés, on donne le signal (VI, Amph, 250). La saison du printemps (IX, 592, Interm. nouv. du Mar f.). « Les Amants magnifiques », comédie... représentée... à Saint-Germain...

sous le titre du « Divertissement royal » (VII, 349, titre dans l'éd.

de 1682). Qu'on me traite partout du plus grand des faquins (IV, Tart. 824). ... Mettons notre amour au rang des vieux péchés (1, Dép. a. '1228). ... J'enrage de voir.... Qu'elle nous mette au rang des grands et beaux esprits Un benêt...(IX, F. sav. 233). Métaphr. Et n'appréhendez plus l'interruption nôtre (I, Dép, a. 739).

L'édition de 1682 porte « d'interruption ». Le dessein étoit de donner un ballet aussi;... on fut contraint de séparer

les entrées de ce ballet, et l'avis fut de les jeter dans les entr'actes

de la comédie (III, 29, Fách. Avert.). Nous vous laissons, Myrtil, pour l'avis le meilleur, Consulter sur ce choix vos yeux et votre cæur (VI, Mélic. 257). ... Renfermer sa femme est le mauvais parti (II, Éc. d. m. 250). Les censeurs de l'AMPHITRYON (VI, 355, Amph. Épître). M. JOURD. A moi « Votre Grandeur! » Ma foi, s'il va jusqu'à l'Altesse,

il aura toute la bourse (VIII, 97, Bourg. & II, v). Le Zéphire (VIII, 269, Psyché, Acteurs; mais cf. la sc. 1 de l'acte III,

où le nom de ce personnage n'est pas précédé de l'article). Voyez au Lexique Amour et l'AMOUR. Elle est enfin enlevée par le Zéphire.... Le Zéphire, confident de

l'Amour.... L'Amour... en donne l'ordre au Zéphire.... Le Zéphire les

enlève (VIII, 371, 373, 374, Psy. Livret de 1671). Seize Faunes, dont les huit jouèrent de la flûte et les autres du violon...

(IV, 218, Pr. d'É. Interm. VI). Quoi? se peut-il, Monsieur, qu'avec l'air d'homme sage Et cette large barbe au milieu du visage, Vous soyez assez fou pour vouloir...? (IV, Tart. 473.) Val. Nous savons les choses. San. Si vous savez les choses, vous savez

que je les vends cela (les fagots) (VI, 60, Méd. m.l. I, v). ARIS. ... Vous venez d'avoir ensemble un entretien. (F. sav. 643.) CHRYS. Oui. Aris. Quel est le succès ? Aurons-nous Henriette? (ix, Vous savez que de bien il n'a pas l'abondance (IX, F. sav. 403).

I paraitrait plus conforme à l'usage de dire : « de bien il n'a pas abondance », « ou du bien il n'a pas l'abondance », - Comparez l'emploi de l'ar

ticle indéfini au vers 1376 de la même pièce. (Sans)... qu'il soit soupçonné que dans votre personne Il cherche à me gagner les droits d'une couronne (II, D. Garc. 216). Il sortit de dessous le théâtre la machine d'un grand arbre chargé de

seize Faunes (IV, 218, Pr. d'É. Interm. VI).

Triss. ... Ignorant et sot sont termes synonymes.
Clit. Si vous le voulez prendre aux usages du mot,
L'alliance est plus grande entre pédant et sot (IX, F. sav. 1300).
La grande marque d'amour, c'est d'être soumis aux volontés de celle

qu'on aime (IX, 370, Mal, im. II, vi). Pour aujourd'hui il est trop tard; mais demain, du grand matin, je

l'envoierai querir (LX, 319, Mal, im. I, vi). A ce soir, ou à demain au matin (IX, 405, Mal. im. III, iv). Loin de te condamner d'un si perfide trait, Tu m'en fais éclater la joie en ton visage! (VI, Amph. 1148.) L'église des religieux de la Charité (IX, 580, Inscription des Quatrains). Eh! doucement, ma seur. Où donc est la morale Qui sait si bien régir la partie animale (cf, le v. 47), Et retenir la bride aux efforts du courroux? (IX, F. sav. 161.) LE PROLOGUE (IX, 259, Titre du 1er Prol. du Mal, im.). LES PERSONNAGES est le titre de plusieurs listes d'acteurs en tête des pièces. Voyez au Lexique les mots PERSONNAGE et ACTEUR.

Pour les expressions comme à la turque, voyez à Ellipse (XIX, A).

Voyez à l'ADJECTIF (III, E) l'emploi de l'article défini marquant le superlatit relatif et se rapportant à un nom précédé d'un article indéfini.

Pour l'article défini employé après la preposition en, voy. le Lexique à En

(p. 386, 1. 13 et p. 387, 1. 16 avant la fin). 4° Article défini dans des locutions.

Et si le démenti par elle vous en reste? (I, Dép. a. 1013.)
Le père de Psyché fait éclater sa douleur et lui dit le dernier adieu

(VIII, 371, Psy. Livret de 1671). Mets la main au côté. Fais les yeux furibonds (VIII, 436, Scap. I, v).

Cf. Faire les yeux doux. Vous pouvez faire aux miens (à mes veux] la grâce toute entière (... Et

m'épargner...) (1, Dep. a. 1317). Il le faut toutefois, le Ciel m'en fait la loi (VIII, Psy. 729).

Voy. Faire à qo les très humbles Excuses de...; faire à... la Justice de...; faire faire la PIROUETTE; faire la RETRAITE ; faire le JOCRISSE, le Sot, la Vaine. DuBois. (Vous pourrez) Du fond de ce mystère avoir la connoissance

(V, Mis. 1470). (La philosophie qui)... donne à la raison l'empire souverain (IX, F. Personne ici n'aura l'entrée (II, Éc, d, m. 1007).

(sav. 46). De l'humeur que je sais la chère Marinette, L'hymen ne ferme pas la porte à la fleurette (I, Dép. a. 1778). Comment,... nous endurerons que nos laquais... vous donnent le bal?

(II, 112, Préc. xv.) Il y en a qui donnent la comédie à leurs maîtresses; mais donner une

dissection est quelque chose de plus galand (IX, 358, Mal. im. II, v). N'irez-vous point l'un de ces jours au collège vous faire donner le fouet...? (VIII, 104, Bourg. g. III, 111.)

(III, v.) Cf. Ne voulez-vous point un de ces jours venir voir...? (VIII, 119, Bourg. g. Comme vous refusez d'épouser ma sæur après la parole donnée... (IV,

63, Mar. f. 1x). ... Aller du pair avec le grand Apelle (IX, Val-de-Gr. 156). Cf. De Pair.

Voy. encore : Être la Dupe; être la CAUTION de...; Donner, emporter l'AVANTAGE; gagner la CROYANCE; préter l'OREILLE; s'attaquer à la PERSONNE; rompre la PAILLE; rendre la PAREILLE; quitter la PARTIE; abandonner la Place; avoir tous les Sujets de... (infin.); prendre la VenGEANCE de...; dès

l'ABORD; enfermé à la CLEF; sur le PAPIER; dans la grande RIGUEUR. (Mon fils) Vit, depuis quatre mois, avec Lise en époux; Comme des parents le bien et la naissance

(Sgan 643). M’ôtent tout le pouvoir d'en casser l'alliance, (Je... viens...) (II,

(Biens) Qu'il s'est en quatorze ans acquis dans l'Amérique (III, Éc. d. Poursuis... à vouloir dans la France

If. 271). Des arts que tu régis établir l'excellence (IX, Val-de-Gr. 327). En l'état où vous êtes (IX, 342, Mal. im. II, 11).

D. Non-emploi de l'article défini. 1° Non-emploi de l'article défini dans divers tours.

Pour l'ellipse de l'article devant plus, moins, mieux, meilleur, voyez ces mot Les querelles, procès, faim, soif et maladie,

(au Lexique. Troublent-ils pas assez le repos de la vie...? (II, Sgan. 453.) Suivant l'expérience, jugement, lumière et suffisance, qu'il s'est acquise

dans notre art (VII, 276, Pourc. I, viII). Il vous en faudra (de l'argent) pour la procuration, pour la présentation,

conseils, productions, et journées du procureur (VIII, 465, Scap. II, L'union, les concerts, et les tons des couleurs, (v; cf. VIII, 466). Contrastes, amitiés, ruptures, et valeurs, Qui font les grands effets... (IX, Val-de-Gr. 158). Tous les Bergers et Bergères expriment... (IX, 264, I" Prol. du Mal, im.). J'ai fait venir déjà commissaire et notaire (II, Éc. d. m. 988). Quand on met en usage ou ruse ou trahison (II, D. Garc. 447). On y sait (chez moi) comme vont lune, étoile polaire, Vénus, Saturne et Mars... (IX, F. sav. 597; cf. 894). Par nos lois, prose et vers, tout nous sera soumis (IX, F. sav. 923). Ces gens qui, par une âme à l'intérêt soumise, Font de dévotion métier et marchandise (IV, Tart. 366). Qu'ai-je fait pour me voir rouer jambes et bras? (I, Dép, a. 1532.) Arm. Jamais je n'ai connu.... Qu'il eût au fond du cour de l'estime pour vous. Philam. Petit sot! (IX, F. sav. 1153.). Ce que nous appelons centre de gravité (IX, F. sav. 742). Nécessité n'a point de loi (V, 196, D. Juan, V, 11). Cf. IX, F. sav. 420. Cet amour de travail, qui toujours règne en eux, Rend à tous autres soins leur esprit paresseux (IX, Val-de-Gr. 353 et 354). A tous événements le sage est préparé (IX, F. sav. 1544). Voy. le

Lerique à Tout (tous deux, tous autres, toutes autres...). Et je lui dis ici même chose que vous (V, Mis, 1648). Voy. plus loin

(chap. X) à MÊME. La coutume de France.... La manière de France (VI, 257, 260, Sic. ix

et xi; cf. ci-dessus, 1, 2, dans la France). Peste soit qui premier trouva l'invention (De...) (II, Sgan. 439). ... Je ne suis pas seul de ma confrérie (II, Şgan. 462). Et Mascarille est-il ennemi de nature ? (I, Ér, 56.) ... En nous formant Nature a ses caprices (VI, Amph. 727); (1237). LÉL, A quel saint me vouerai-je? Masc. Au grand 'diable d'enfer (I, Ér. Le grand chemin d'enfer et de perdition (III, Éc. d. f. 650). Au Mail, à Luxembourg et dans les Tuileries (III, Fach. 691 : note)., Je me trouve si peu fait au style d'épitre dédicatoire... (III, 156, Ép. Sur les matières de religion (IV, 387, Tart, 1er Plac.). (à Madame). Laissons, puisqu'il vous plaît, ce chapitre de cour (V, Mis. 1099). Si j'étois galant d'une femme qui... (VI, 248, Sic. vı). (Je veux savoir de toi).., d'où tu viens avant jour (VI, Amph. 316). Que tu es rude à pauvres gens (VI, 543, G. D. II, 1). L'égalité de condition laisse du moins à l'honneur d'un mari liberté de

ressentiment (VI, 515, G. D. I, 111). Tenez-vous, que je vous voye en face.... Regardez-moi entre deux

yeux (VIII, 441, Scap. II, 11).

« PrécédentContinuer »