Histoire du bailli de Suffren

Couverture
A. Marteville et Lefas, 1852 - 415 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 383 - Je vous prie d'être persuadé du respectueux attachement avec lequel j'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très-humble et très-obéissant serviteur, RACINE.
Page 397 - Préjudice à l'une ou à l'autre des dites hautes Parties contractantes. Il y aura un Oubli général de tout ce qui a pu être fait ou commis avant ou depuis le Commencement de la Guerre, qui vient de finir.
Page 397 - Tous les prisonniers faits de part et d'autre, tant par terre que par mer, et les otages enlevés ou donnés pendant la guerre et jusqu'à ce jour, seront restitués sans rançon, dans six semaines au plus tard, à compter du jour de l'échange des ratifications du présent traité, et en payant les dettes qu'ils auraient contractées pendant leur captivité.
Page 399 - Russies, et les ratifications en seront échangées dans quatorze jours, à compter du jour de la signature , ou plus tôt si faire se peut. En foi de quoi, nous, plénipotentiaires...
Page 395 - Nord après l'espace de douze jours, à compter de l'échange des ratifications des articles préliminaires, seront, de part et d'autre, restitués ; que le terme sera d'un mois, depuis la Manche et les mers du Nord jusqu'aux...
Page 397 - États où ils auraient été détenus jusqu'à leur entière liberté. Et tous les vaisseaux, tant de guerre que marchands, qui auraient été pris depuis l'expiration des termes convenus pour la...
Page 396 - États et sujets respectifs, à toute perpétuité. Les Hautes Parties Contractantes apporteront la plus grande attention à maintenir entre elles une amitié et correspondance réciproques, en évitant tout ce qui pourrait altérer l'union et la bonne intelligence si heureusement subsistantes entre elles.
Page 397 - ... par mer ou par terre , pour quelque cause ou sous quelque prétexte que ce puisse être ; et on évitera soigneusement tout ce qui...
Page 397 - ... tard , à compter du jour de l'échange de la ratification du présent. traité; chaque couronne soldant respectivement les avances qui auront été faites pour la subsistance et l'entretien de ses prisonniers , par le souverain du pays où ils auront été détenus, conformément...
Page 371 - Hayder-Aly-Kan était le prince le plus étonnant qui ait jamais paru en Asie. De rien, il a formé ses vastes États par la force de son bras; il a su , par son génie, les conserver jusqu'à la fin , et est mort la terreur de l'Inde entière et de la nation anglaise , au milieu des conquêtes qu'il a faites sur cette nation belliqueuse et puissante.

Informations bibliographiques