Lexique roman; ou, Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Fréquemment cités

Page xxiii - ... similiter illorum alodes, quos in regno illius habent, concesserit. « Sed et de illis alodibus quos de mea donatione habuerunt , et etiam « de honoribus , sicut cum illo melius considerabo , illis qui ad me se « retornabunt , voluntario faciam.
Page 129 - Vortigirnum, praedecessoribus scribere curavit, partim ab ipso, partim et ab aliis constat esse conficta; sive effrenata mentiendi libidine, sive etiam gratia placendi Britonibus, quorum plurimi tam bruti esse feruntur, ut adhuc Arturum tanquam venturum exspectare dicantur, eumque mortuum nec audire patiantur.
Page xxiii - Senioris babuerunt , excepto illo quod de mea donatione • venit , illis concedo , si mihi firmitatem fecerint quod in regno meo •' pacifici sint , et sic ibi vivant sicut christiani in christiano regno vi• veré délient.
Page 30 - 1 be non gaire. P. CARDINAL : Tais cuia. Les barons de mauvaise manière, qui toujours font le mal , et non beaucoup le bien. Li sant virón lo Inoc , Que es asar, de bon AYRE A servir Jhesn-Crist.
Page 91 - E non mi si partia dinanzi al volto; Anzi impediva tanto il mio cammino, Ch' io fui per ritornar più volte volto. Tempo era dal principio del mattino; E il Sol montava in su con quelle stelle Ch' eran con lui, quando 1' Amor Divino Mosse da prima quelle cose belle ; SI che a bene sperar m...
Page vi - ... substantif indéterminé , comme il la remplit toujours dans la langue française , mais encore il paraît, par les plus anciens monuments des langues néolatines , que toutes l'avaient conservé avec la même acception. TROUB.
Page vii - La langue latine n'avait pas indiqué aux peuples qui bégayaient la romane rustique cet art d'individualiser une généralisation et de faire connaître par un substantif spécial que plusieurs personnes pensent , parlent agissent, soit ensemble, soit de la même manière. Que cette forme ait été inventée par la romane rustique, ou qu'elle ait été empruntée d'un idiome alors existant, la création ou l'imitation, adoptée par toutes les langues néolatines, peut-elle laisser quelque doute...
Page 18 - J'ai pour compagnie deux pensées qui me donnent joie et trouble par la bonne pensée je me réjouis et par la mauvaise je suis abruti. D'un tel penser doux et amer le monde entier est rempli si bien que je serais avec les désemparés si je ne connaissais à fond le bien et le mal.
Page 510 - ... restrictif, atténuatif; portée au plus haut point, l'action de ce verbe n'est toujours que négative. Mescroire renferme l'expression d'un sentiment affirmatif, positif, qui fait considérer en mal ce qui en est l'objet. Bien m'est avis que ne soient de neant descreu.
Page xx - Voyez IHRE, Gloss, suio-gothic. En danois , en suédois , en hollandais , en allemand , MAN , substantif masculin , a conservé l'acception générale d'homme et l'acception particulière donnée à ON , roman. Je crois avoir prouvé que quatre-vingt-cinq mots des serments appartiennent à la romane rustique primitive. Quant aux mots restants, 1°. il s'en trouve cinq purement latins.

Informations bibliographiques