Documents historiques inédits: tirés des collections manuscrites de la Bibliothèque royale et des archives ou des bibliothèques des départements, Numéro 10,Volume 2

Couverture
F. Didot, 1843
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 370 - Et affin que ce soit chose ferme et estable à tousjours, Nous avons fait mectre nostre séel à cesdites présentes ; sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Page 393 - Charles, par la grâce de Dieu roy de France, à tous ceulx qui ces présentes lettres verront, salut. Comme...
Page 459 - ... et afin que ce soit chose ferme et estable à tousjours, nous avons fait mettre nostre seel a ces présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Page 517 - Ne croyez pas que mon amitié diminue, vos services continuant, cela ne se peut ; mais il me les faut rendre comme je le désire, et croire que je fais tout pour le mieux. La préférence que vous craignez que je donne aux autres ne vous doit faire aucune peine.
Page 78 - Rapport à M. le Ministre de l'Intérieur sur différentes séries de documents concernant l'histoire de la Belgique, qui sont conservées dans les archives de l'ancienne Chambre des comptes de Flandre, à Lille; 1841.
Page 457 - HENRY, par la grâce de Dieu roy de France, savoir » faisons à tous présens et à venir que nous avons en...
Page 517 - J'ai estimé plus avantageux à mes desseins et moins commun pour la gloire, d'attaquer tout à la fois quatre places sur le Rhin , et de commander actuellement en personne à tous les quatre siéges.
Page 517 - Mais après la décision que je donnerai, je ne veux pas une seule réplique. Je vous dis ce que je pense pour que vous travailliez sur un fondement assuré et que vous ne preniez pas de fausses mesures.
Page 66 - Assurément c'est une belle invention que la subs« titution de la déclaration des droits aux chartes, aux titres et aux «livres. Vous faites de cette déclaration la science universelle; et je «ne sais, citoyen ministre, comment les pauvres hommes pourront « reconnaître une découverte aussi importante.
Page 64 - ... pénibles. Tous les papiers anciens et d'écriture gothique ne doivent , là comme ailleurs , être que des titres de féodalité , d'assujettissement du faible au fort, et des règlements politiques heurtant presque toujours la raison, l'humanité et la justice ; je pense qu'il vaut mieux substituer à ces inutiles paperasses la Déclaration des droits de l'homme : c'est le meilleur titre qu'on puisse avoir.

Informations bibliographiques