De l'ancienne chevalerie de Lorraine: Documents inédits

Couverture
Chez l'auteur, 1861 - 114 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 14 - ... nom du comte étoit inscrit, il dit, avec une fureur dont l'honneur étoit le principe : « Qu'il ne reste « parmi les hommes nul souvenir d'un homme aussi « méprisable ! » 19. Louis XIII , ayant pris Nancy , envoya chercher le célèbre Jacques Callot, et lui ordonna de lever le plan du siége de cette ville. Ce graveur répondit qu'ayant l'honneur d'être Lorrain , il se couperoit plutôt le poing , que de travailler contre son prince. Quelques courtisans représentèrent qu'il falloit...
Page 103 - Porte : d'argent à un rameau de trois feuilles de gueules , accompagné de deux merlettes affrontées de sable. — D'autres de ce nom portent un choux simple.
Page 101 - Alias : d'argent à cinq annelets de gueules posés en sautoir, accompagnés de quatre mouchetures d'hermines de sable.
Page 85 - DE FLORAINVILLE Originaire du pays de Luxembourg. Sieur de Fains. Porte, selon Mathieu Husson : d'argent à la bande de quatre pièces d'azur, à l'ombre d'un lion brochant sur le tout, à la bordure engreslée de gueules. — Selon d'Hozier : d'argent à trois bandes d'azur à un lion de sable brochant sur le tout, à la bordure engreslée de gueules. DOMPMARTIN Au Bailliage de Vosges. Baron de Fontenoy. Porte : de sable à la croix d'argent. -89MARCOUSSEY ou MARCOUSSY Originaire de. Savoye. Sieur...
Page 10 - France , avec autant d'avantage que celle des autres provinces, comme on le voit. On remarquera, par les documents que nous publions, que la Noblesse Lorraine se divisait en cinq classes. D'abord, les Anoblis , — les Nobles qui avaient moins de quatre Races, — les Nobles de quatre Races, — les Gentilshommes, — les Anciens Chevaliers, — enfin les Hauts-Hommes, parmi ceux de l'Ancienne Chevalerie. C'est particulièrement de ces derniers que nous nous...
Page 29 - ... Baudricourt, l'aîné de cette branche, a environ vingtquatre ans et sert dans les troupes du Roy, en qualité de Capitaine de Cavallerie au régiment d'Ourches , cy-devant Boufflers; il ya trois cadets dont l'un est son cornette. LIVRON-BOURBONNE, originaire du Dauphiné, est étably en Lorraine, a possédé les plus grandes charges de l'État et les terres les plus considérables du pays. Le Marquis de Bourbonne, fait Chevalier du Saint-Esprit par le feu Roy, en 1633, était de cette maison;...
Page 41 - Christine de Salm qui épousa François de Lorraine, comte de Vaudémont, père du duc Henry et père du duc de Lorraine Charles IIIe. Paul n'eut pareillement qu'une fille mariée à Rheingrave ou comte sauvage du Rhin, duquel descend la maison de Salm d'aujourd'huy ». (1) On possède encore un joli médaillon entouré d'arabesques représentant François de Vaudémont et Chrétienne de Salm.
Page 92 - Porte : d hermines 4. 3. 2, au chef de gueules chargé de trois annelets d'or. Alias : au chef aussi d'argent paré de trois annelcts de gueules.
Page 27 - ... terres que cette famille a encore dans le Navarrois, a été grand Chambellan, et les deux enfans de celuycy, l'un appelé le Marquis de Gerbeviller, mort depuis peu, et l'autre Comte de Torniel , ont été, l'un gouverneur de Nancy, et l'autre capitaine des gardes du Duc Charles de Lorraine. BEAUVEAU, originaire de la Province d'Anjou, venu en Lorraine avec les princes de la Maison d'Anjou, pendant qu'ils possédoient cet Etat par le mariage de René d'Anjou, Roy de Naples et de Sicile, avec...
Page 43 - Pairs fiefvés qui entroient aux assises, et jouissoient des mesmes priviléges que ceux de l'Ancienne Chevalerie. La possession des fiefs ayant changé de main, il est nécessaire de connaître le nom des Terres Titrées et celles qui ne l'étaient pas , et n'ont pu l'être que depuis. VB JUSTICES SEIGNEURIALES DE LA LORRAINE. Les plus considérables sont : la justice du chapitre de Remiremont; celle du chapitre de Saint-Diey; celles des abbayes de Senones, Etival et Moyen-Moutier; celle du marquisat...

Informations bibliographiques