Description historique de l'église cathédrale de Notre-Dame d'Amiens

Couverture
1833
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 234 - Qui peut douter qu'on ne se soit proposé, dans ces représentations , toutes grotesques qu'elles sont, de rappeler aux hommes la fragilité de la vie, l'indispensable nécessité de mourir, l'incertitude de l'heure fatale , et l'inflexibilité de la mort qui ne respecte ni âge, ni sexe, ni condition? C'est ce que prouvent encore plus clairement les diverses inscriptions morales dont on...
Page 104 - ... disposés sur le même axe et bordés de chapelles qui régnent autour de la nef et du chœur. Les voûtes, élevées sur cent. vingt-six grosses colonnes-, sont généralement à arêtes, et reposent sur quatre nervures croisées diagonalement.
Page 359 - Senez, il fut nommé, l'an 1733, évêque d'Amiens. Il ne dut cette dignité qu'à ses qualités personnelles ; jamais, en effet, il n'avait approché de la cour, et la capitale ( chose peut-être unique dans ce siècle ) ne l'avait pas vu une seule fois. Ses vertus se manifestèrent avec un nouvel éclat, après sa promotion. La principale fut son humilité.
Page 66 - A cette iiauteurse termina pendant longtemps le portail de la cathédrale d'Amiens ; les deux tours et la galerie vitrée qui les unit à la base n'ont été élevées que plus d'un siècle après l'achèvement du bâtiment de l'église.
Page 38 - Le paradis forme la dernière et la plus grande des trois enceintes ; vingt-quatre vieillards, parmi lesquels on distingue Moïse avec les tables de la Loi, assis sur des trônes, ayant en main des vases d'or pleins de parfums, chantent aux noces de l'Agneau un cantique nouveau avec la harpe, le sistre et le psaltérion.
Page 270 - ... exprimé, avec le sentiment le plus vrai, les regrets de l'enfance abandonnée, arrosant de ses larmes la tombe de son bienfaiteur. Quelques précautions qu'aient prises les amis des arts, pendant la tourmente révolutionnaire, pour soustraire ce chef-d'œuvre aux injures du vandalisme, il...
Page 287 - ... comme ailleurs , des principes de naturalisme et d'indifférence religieuse qu'il combattait dans les doctrines et dans les mœurs (1). De concert avec le Chapitre , il forma le projet de décorer dans le style moderne le Sanctuaire et le Chœur de sa cathédrale, et s'obligea, pour atteindre ce but, à fournir pendant vingt ans la somme de 2,000 livres sur le revenu de son abbaye de Valloires ; le Chapitre contracta de son côté l'engagement de contribuer à l'œuvre pour la même somme , pendant...
Page 16 - Ses fondements furent jetés en l'année 1220, sous le règne de Philippe-Auguste, et cette superbe basilique fut achevée en 1288. Les maîtres auxquels on doit ce chef-d'œuvre d'architecture furent Robert de Luzarches, Thomas et Renault de Cormont son fils.
Page 30 - ... le tout terminé par de profondes voussures ogives, disposées en cul-de-four, dont les arcs multipliés, présentant une diminution progressive , sont remplis d'une grande quantité d'anges, de séraphins, et d'autres personnages en rapport avec le grand tableau en relief, sculpté sur le fond du tympan; enfin, ces trois portiques sont surmontés par des pignons triangulaires , ornés de chardons qui se détachent d'une manière pittoresque sur des renfoncements obscurs, et l'arc d'ouverture...
Page 346 - On l'envoya en Ecosse l'an 1559, avec plusieurs docteurs de Sorbonne, pour essayer de ramener les hérétiques ; mais la reine Elisabeth s'étant opposée à leurs pieux desseins , Pellevé fut obligé de revenir en France. Il quitta...

Informations bibliographiques