Biographie universelle (Michaud) ancienne et moderne ...

Couverture
Eugène Ernest Desplaces
Madame C. Desplaces, 1855
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

bio d'eidous, connu pour la traduction du dictionnaire de médecine, mais aussi pour des fausses traductions (de sa propre main)

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 19 - J'ai sacrifié ma jeunesse, ma fortune, ma vie, à combler d'honneurs et de richesses ma nation en Asie... De malheureux amis, de trop faibles parents, des citoyens vertueux, consacrent tous leurs biens pour faire réussir mes projets... Ils sont maintenant dans la misère. Je me soumets à toutes les formes judiciaires; je demande, comme le dernier des...
Page 88 - DuiiFORT,son fils, né le 19 décembre 1715, duc de Duras, pair et maréchal de France, premier gentilhomme de la chambre du roi, chevalier de ses ordres et...
Page 212 - Mémoires historiques sur Louis XVII, roi de France et de Navarre, avec notes et pièces justificatives, et ornés du portrait de Sa Majesté, par M.
Page 331 - Noirmoutier et le prirent. Ils y trouvèrent d'Elbée, que ses blessures tenaient encore entre la vie et la mort. Quand les soldats entrèrent dans sa chambre, il leur dit:—« Oui, voilà d'Elbée, « voilà votre plus grand ennemi ; si j'avais eu assez de force « pour me battre, vous n'auriez pas pris Noirmoutier, ou « vous l'eussiez du moins chèrement acheté.
Page 126 - Du Sommerard faisait les honneurs de son cabinet avec une politesse exquise, et, sans avoir l'air de professer, il donnait des leçons d'archéologie pratique qui intéressaient et qu'on n'oubliait point. On sait avec quelle déplorable insouciance les administrations municipales de Paris ont laissé détruire tant de monuments qui faisaient la gloire de notre capitale. L'hôtel de Cluny, seul reste des palais du moyen âge, autrefois si nombreux à Paris, dut sa conservation à Du Sommerard, qui...
Page 146 - Mémoires pour servir à l'histoire anatomique et physiologique des végétaux et des animaux, par H.
Page 121 - Il paraît avoir vécu sous le règne de Tibère; mais on ignore l'époque précise de sa naissance et de sa mort. Huit livres sur la médecine , formant la sixième partie d'un grand traité sur les arts , sont le seul de ses ouvrages que nous possédions. Quintilien nous apprend (Intt.
Page 3 - Nouvelle bibliothèque des Auteurs ecclésiastiques. Contenant l'histoire de leur vie, le catalogue, la critique, et la chronologie de leurs ouvrages.
Page 59 - Tun de ses députés à la Convention nationale , où il vota la mort de Louis XVI sans appel et sans sursis.
Page 43 - Pavie (1525) et pendant la prison du roi, tous les malheurs de la France furent hautement reprochés à la régente et au chancelier. Les prédicateurs les en accusaient en chaire, et des billets affichés dans tous les quartiers de Paris répétaient les mêmes accusations. Cependant on doit convenir que, dans ces circonstances difficiles, la régente eut une conduite fort sage, et rendit de grands services à l'Etal.

Informations bibliographiques