L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volume 5

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 12 - République & qui font fi fouvent revenus couverts de lauriers , dès qu'ils n'ont plus les armes à la main , font l'exemple des autres par leur piété & leur foumiffion.
Page 343 - Au lieu de nous dire naturellement que les hommes prennent la fuite quand ils...
Page 143 - Ces forbans d'Angleterre, Ces fou... ces fou... ces foudres de guerre Sur mer comme sur terre, Dès qu'ils sont combattus, Sont battus (quater).
Page 144 - Beaux railleurs d'Angleterre Nogent, Melun, le coche d'Auxerre A vos vaisseaux de guerre Ont pendant cet été Résisté, résisté, résisté; Ils les ont maltraités Ils les ont écartés Notre flotte d'eau douce Vous voit, vous joint combat, vous repousse Et jusqu'au moindre mousse [76V] Tout est sur nos bateaux Des héros, des héros, des héros.
Page 8 - Pères entrent dans toutes leurs affaires > & qu'ils les dirigent autant pour le temporel que pour le fpirituel. Cependant chaque bourgade a les mêmes Officiers de Juftice & de Police que les villes...
Page 10 - ... de fondeurs , en un mot , de tous les arts et de tous les métiers qui peuvent leur être utiles. Dès que les...
Page 12 - ... état de s'en faire craindre. Il a donc fallu les armer, les aguerrir, et leur apprendre un art, qui est le plus grand fléau de la terre ; mais ce n'est , ni pour faire des conquêtes , ni pour s'enrichir des dépouilles des autres nations , qu'ils font la guerre.
Page 17 - LITTÉRAIRE. \7 cheval , vont fe profterner aux pieds du Prélat , lui baifent refpectueufement la main , & reçoivent fa bénédiction. A une lieue de la bourgade , les Officiers & les Notables viennent auffi rendre leurs...
Page 67 - Il peut en toute sûreté en préparer une seconde pour le premier qu'il rencontrera , et se disposer à aller en Angleterre avec le troisième. D. Que doivent éviter les officiers qui commandent nos escadres ? R. De se battre quand ils n'ont pas au moins le double des forces de l'ennemi. D. Pourquoi avons-nous commencé la guerre longtemps avant que de la déclarer?
Page 6 - Tucuman , & dont l'humeur turbulente & l'efprit inquiet avoient fait tout-d'un-coup fucccder à cette tranquillité le trouble & la divifion. En vain ces Pères leur répondirent , qu'avant qu'aucun d'eux eût mis le pied dans la Province , l'Empereur Charles V...

Informations bibliographiques