Œuvres, Volume 1

Couverture
De l'Impr. et de la fonderie stéréotypes de P. Didot l'aîné, et de F. Didot, 1799
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 176 - Eh bien! madame, eh bien! ils seront satisfaits. Je romps avecque vous , et j'y romps pour jamais , Puisque vous le voulez. Que je perde la vie Lorsque de vous parler je reprendrai l'envie!
Page 12 - La fortune qu'il fit par le succès de ses ouvrages le mit en état de n'avoir rien de plus à souhaiter; ce qu'il retirait du théâtre, avec ce qu'il avait placé, allait à trente mille livres de rente, somme qui, en ce temps-là, faisait presque le double de la valeur réelle de pareille somme d'aujourd'hui.
Page 10 - Nicomède, s'avança sur le bord du théâtre, et prit la liberté de faire au roi un discours par lequel il remerciait sa majesté de son indulgence, et louait adroitement les comédiens de l'hôtel de Bourgogne, dont il devait craindre la jalousie : il finit en demandant la permission de donner une pièce d'un acte qu'il avait jouée en province.
Page 96 - Depuis, par uu hasard, d'avec vous séparé Pour beaucoup plus de temps que je u'eusse auguré...
Page 229 - Ne vous étoouez pas de voir le vicomte de la sorte ; il ue fait que sortir d'uue maladie qui lui a reudu le visage pâle , comme vous le voyez. IODELE T. Ce sout fruits des veille» de la cour et de> fatigut • de la guerre.
Page 51 - Laissez-moi l'observer : par des moyeus plus doux Je vais, comme je crois, savoir ce qu'il projette. ( Lé fie sort.
Page 19 - Moquez-vous des sermous d'uu vieux barbou de pere ; Poussez votre bidet, vous dis-je, et laissez faire. , Ma foi...

Informations bibliographiques