Images de page
PDF
ePub

OU

ELOGES AMPHIGOURIQUES,

DE

[ocr errors]

FR. MARIE ARROUET
Sieur de Voltaire, Gentilhomme ordinaire ,

Conseiller du Roi en ses Conseils , Historio-
graphe de France , &c. &c. &c. &c. &c.

DISCUTÉS ET DÉCIDĖS
Pour la réception à l'Académie Française.

NOUVELLE EDITION,
Augmentée d'une Piece très-interessante,
1. PARTI E.

Esselin. 1

A PARIS,

CIOCCCCCCC XXXXVIILI.

,

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

А

MONSIEUR ARROUET (*)

DE

VOLTAIRE Gentilhomme ordinaire , Conseiller du

Roi de France en ses Conseils , Historiographe de France , l'un des XL. de l'Académie Française , fils du Sieur ARROUET, Greffier Porte-clef du Parlement , pecit-fils d’un Prud'hom. me de fon Village, (t) &c. &c. &c. MONSIEUR,

Attention soigneuse que vous avez L euë à remplir vos Ouvrages, d'A.

ex necdotes vraies ou fictices, sur la conduite, le mérite, ou les Ouvrages des

(*) Voltaire a porcé le nom d'Arrouet jusqu'après la publication de son @dipe, alors il le troqua contre celui de Voltaire , fous lequel il espéroit étre plus heureux que sous le premier ; comme il

2

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

grands Hommes , nous est un garant que vous ne pourez qu'aprouver qu'on ait marché sur vos traces, en rassemblant dans ce Recueil toutes celles qu’on a recueillir, qui vous regardent en particulier , votre Conduite & vos Ouvrages,

Je m'imagine que vous ne condamnerez pas aufi la liberté qu'on a prise d'ajouter votre Genealogie à vos titres , celle-ci vous fait autant d'honneur

que
celle

que vous reprochiez à Rousseau , d'étre fils d'un Cordonier , lui en a fait. Les Grands Hommes, qui doivent leur nom & leur réputation moins l'écrivit alors , dans une Lettre que nous avons , à sa chere Pimpette, fille cadete de la fameuse Madame Du Noyer , done il a été si éperduement amoureux qu'il l'auroit enlevée , si la mere, aiant découvert le complot , n'avoit prié le Marquis de Chateauneuf, dont Airouet étoit Page, de l'en empêcher ; ce que fit ce Ministre, qui craignoit la plume de la Du Noyer en l'expédiant le lendemain , comme Exprès, à Versailes , & priant le Secretaire d'Etat d'empêcher qu'il revint en Hollande. Anecdote que nous tenons d'une personne qui nous a confié la lettre de sa main propre signée de Voltaire , après quoi, par P. S. il met', ne c'étonne pas, ma chere, de ce changement de nom ; j'ai été si malheureux avec l'autre , que je veux voir s celui-ci m'apportera du bonheur. N'étoit-ce pas plutôt parce qu'il avoit honte de porter le nom d'un porte-clef ; en ce cas ne pourroit-on pas dire de lui, à plus juste titre que de Rousseau qu'il a renić foa pere,

2

ceux ,

EPITRE DEDICATOIRE. à la distinction de leur Naissance, qu’à leur Génie naturel, à leurs Talens , à leur rile, ont toujours été placés au-dessus de à qui le

rang & la fortune de leurs parens avoient donné des Gouverneurs, des Précepteurs pour leur former le Caur & l’Esprit.

Je travaille , d'exemple , comme vous voyez. C'est aussi celui de l’Auteur des Réflexions sur le Poëme de la Bataille de Fontenoi , qui m'a enhardi à vous dédier ce Recueil: & comme vous avez toujours eu du goût pour la multiplicité des Editions , j'ose me flatter que vous ne serez point ché

que je suive votre exemple en en faisant le plus que je pourrai de cette Amphigourie , revuë & augmentée de toutes les piéces que vos amis , & ceux qui ont votre gloire à cæur, auront la charité de m'envoyer. Vous même pouvez y contribuer en m'envoyant

« PrécédentContinuer »