Revue historique de droit français et étranger

Couverture
Édouard Laboulaye, Rodolphe Dareste, Charles Ginoulhiac
Sirey., 1879
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 654 - Souvenirs de la Flandre wallonne, recherches historiques et choix de documents relatifs à Douai et aux anciennes provinces du nord de la France...
Page 413 - Exposer les modifications qui, depuis le commencement du siècle, ont été introduites, en France et à l'étranger, dans les lois relatives aux titres négociables par la voie de l'endossement et aux titres aux porteurs.
Page 609 - LES lois sont furieuses en Europe contre ceux qui se tuent eux-mêmes. On les fait mourir pour ainsi dire une seconde fois; ils sont traînés indignement par les rues; on les note d infamie; on confisque leurs biens.
Page 199 - II eut un moment de défaillance. On lui fit l'opération : on lui retira la balle qu'il avait dans la cuisse; et, comme il revenait à lui, il me chercha; il ne me connaissait pas du tout; il demanda à me serrer de nouveau la main. Je lui demandai comment il se trouvait. Il me répondit par le cri de : « Vive la République! » (Bravo!) Et il ajouta : « Je vous prie de faire connaître à l'Assemblée comment j'ai rempli mon devoir. » « Effectivement, il avait toujours marché en avant, donnant...
Page 454 - Le juge, écrit le saint évêque, est assis sur un siège élevé; il regarde la vierge d'un œil farouche. Autour de lui sont ses doryphores et de nombreux soldats, puis des nolartï tenant leurs tablettes et leurs styles à écrire.
Page 653 - LOUVIERS, documents historiques originaux du xe au xvm° siècle, la plupart inédits, extraits des chroniques et des manuscrits des bibliothèques et des archives publiques de la France et de l'Angleterre; recueillis et publiés sous les auspices de la ville de Louviers et à ses frais, par TH.
Page 124 - Imperatore petit, simul ab eodem petere débet, ut eum qui natus erit in potestate sua habeat. (§ 95.) Alia causa est eorum qui Lain iure cum liberis suis ad civitatem Romanam perveniunt: nam horum in potestate fiunt liberi.
Page 337 - Et s'il (le demandeur) faut a prover par cele voie, ..il ne pot pas recovrer à une des autres voies de proeve, ançois pert tout ce qu'il avoit arraini à prover.
Page 76 - Celui qui paie une lettre de change à son échéance et sans opposition, est présumé valablement libéré.

Informations bibliographiques