Nouvelle methode d'enseigner l'A.B.C. et a epeller aux enfans en les amusant par des figures agreables & propres à leur faire faire des progres dans la lecture & l'écriture presque sans maître ...

Couverture
Au Café littéraire, 1792 - 288 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 84 - un feul jour : nous avons fait fortune; c'eft un tréfor que nous avons trouvé , il faut le ménager. Le jeune répondit : Je veux tout manger pendant que j'y fuis , & me raffafier pour huit jours ; car pour ce qui eft de revenir ici , chanfons! Il n'y fera pas bon demain ; le maître , pour
Page 50 - Un rien nous fait aimer des belles. Un rien fait fortir nos talens. Un rien dérange nos cervelles. D'un rien de plus, d'un rien de moins, Dépend le fuccès de nos foins. Un rien flatte quand on efpere ; Un rien trouble lorfque l'on craint. Amour, ton feu ne dure guère ; Un rien l'allume, un rien l'éteint.
Page 50 - Il réfulte de ce langage Qu'il ne faut jamais rien de trop. Que de fens renferme ce mot! Qu'il eft judicieux & fage ! Trop de repos nous engourdit; Trop de fracas nous étourdit ; Trop de froideur eft indolence ; Trop
Page 32 - Je m'en vas, tu t'en vas, il s'en va. nous nous en allons, vous vous en allez , ils s'en vont.
Page 90 - leurs mauvais confeils qui avoient gâté le roi, les a mis en pièces & a été offrir la couronne à Suliman , que le méchant Chéri vouloit faire mourir. Ce digne feigneur vient d'être couronné, & nous célébrons ce jour comme celui de la délivrance du royaume ; car il
Page 20 - j'eus eu, tu eus eu , il eut eu. nous eûmes eu, vous eûtes eu, ils eurent eu. Plus que parfait
Page 87 - d'un chien ; mais fi c'étoit une chofe raifonnable & permife que les grands puffent maltraiter tout ce qui eft au-deffous d'eux, je pourrois à ce moment vous battre, vous tuer, puifqu'une fée eft plus qu'un homme. L'avantage d'être maître d'un grand empire ne confifte pas à pouvoir faire le mal qu'on veut, mais tout le bien qu'on peut. Chéri avoua fa faute
Page 83 - chiens dormoient, & le berger à l'ombre d'un grand ormeau jouoit de la flûte avec d'autres bergers voifins. Un loup affamé vint, par les fentes de l'enceinte, reconnoître l'état du troupeau. Un jeune mouton fans expérience, & qui
Page 98 - vous aima auffi-tôt qu'elle vous vit; mais vos vices la contraignirent à vous cacher le penchant que vous lui aviez infpiré. Le changement de votre cœur lui donne la liberté de fe livrer à toute fa
Page 97 - Zélie. Il fe reprochoit les malheurs de cette belle fille. Hélas ! difoit-il en lui-même , je fuis irrité contre, ceux qui l'enlèvent ; n'ai-je pas commis le même crime ? Et fi la juftice des dieux n'avoit prévenu mon attentat,

Informations bibliographiques