Lettres persanes de Montesquieu: Précédées de son Éloge par D'Alembert

Couverture
P. Pourrat Frères, 1831 - 411 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 105 - Ceux qui aiment à s'instruire ne sont jamais oisifs. Quoique je ne sois chargé d'aucune affaire importante, je suis cependant dans une occupation continuelle. Je passe ma vie à examiner ; j'écris le soir ce que j'ai remarqué , ce que j'ai vu, ce que j'ai entendu dans la journée : tout m'intéresse, tout m'étonne ; je suis comme un enfant dont les organes encore tendres sont vivement frappés par les moindres objets.
Page 53 - D'ailleurs ce roi est un grand magicien : il exerce son empire sur l'esprit même de ses sujets; il les fait penser comme il veut. S'il n'a qu'un million d'écus dans son trésor, et qu'il en ait besoin de deux , il n'a qu'à leur persuader qu'un écu en vaut deux , et ils le croient.
Page 53 - France (1) est le plus puissant prince de l'Europe. Il n'a point de mines d'or comme le roi d'Espagne, son voisin ; mais il a plus de richesses que lui, parce qu'il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines.
Page 234 - L'auteur de la nature a donné du mouvement à la matière : il n'en a pas fallu davantage pour produire cette prodigieuse variété d'effets que nous voyons dans l'Univers.
Page 287 - Ce n'est pas tout. Les dervis ont en leurs mains presque toutes les richesses de l'état ; c'est une société de gens avares, qui prennent toujours, et ne rendent jamais ; ils accumulent sans cesse des revenus, pour acquérir des capitaux. Tant de richesses tombent , pour ainsi dire, en paralysie ; plus de circulation; plus de commerce, plus d'arts, plus de manufactures.
Page 197 - J'ai souvent recherché quel étoit le gouvernement le plus conforme à la raison. Il m'a seuil il 6 que le plus parfait est celui qui va à son but à moins de frais; de sorte que celui qui conduit les hommes de la manière qui convient le plus à leur penchant et à leur inclination est le plus parfait» Si , dans un gouvernement doux , le peuple est: aussi soumis que dans un gouvernement sévère, le premier est préférable,.
Page 100 - ... sont' toujours les premiers actes de religion. En effet, le premier objet d'un homme religieux ne doit-il pas être de plaire à la Divinité, qui a établi la religion qu'il professe? Mais le moyen le plus sûr pour y parvenir est sans doute d'observer les règles de la société et les devoirs de l'humanité: car, en quelque religion qu'on vive, dès qu'on en suppose une, il faut bien que l'on suppose aussi que Dieu aime les hommes, puisqu'il établit une religion pour...
Page 286 - ... été accusés sans cesse d'intempérance, il ne faut pas douter qu'après avoir rendu la pratique du mariage universelle , ils n'en eussent encore adouci le joug, et achevé d'ôter toute la barrière qui sépare, en ce point, le Nazaréen et Mahomet. Mais, quoi qu'il en soit, il est certain que la religion donne aux protestans un avantage infini sur les catholiques. J'ose le dire : dans l'état présent où est l'Europe, il n'est pas possible que la religion catholique y subsiste cinq cents...
Page 71 - Cela me fit résoudre à quitter l'habit persan, et à en endosser un à l'européenne pour voir s'il resterait encore dans ma physionomie quelque chose d'admirable.
Page 91 - Je voudrais bannir les pompes funèbres. Il faut pleurer les hommes à leur naissance , et non pas à leur mort.

Informations bibliographiques