Journal encyclopédique ou universel, Volume 4,Parties 1 à 3

Couverture
1777

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 112 - le vieux bâtiment D'une machine chancelante. Tantôt un déluge d'humeur De fucs empoifonnés inonde ma paupière ,' Mais ce n'eft pas aflez d'en perdre la lumière , II faut encor que fon aigreur Dans d'inutiles yeux me forme une douleur
Page 49 - féculiers , fous l'autorité fpirituelle des ordinaires des lieux , en fe conformant aux loix du royaume. II. Ils .ne pourront fe réunir pour vivre plufieurs enfemble en fociété, fous quelque prétexte que. ce
Page 115 - N'a, pour me confoler dans l'excès de mon deuil, Que de porter ton nom jufques au bout du monde, De jetter tous les jours des fleurs fur ton cercueil, Chanter tes agrémens , & célébrer tes charmes
Page 114 - rare & précieux Que l'avare main des dieux Ne fit que montrer à la terre ; Digne héritier du nom de ce foudre de guerre
Page 116 - ce tilleul, au frais , je vins me repofer. Cet arbre porte encor le tendre caractère Des vers que j'y gravai
Page 114 - Efprits fupérieurs, en qui la volupté Ne déroba jamais rien à l'habileté, Dignes de plus de vie & de plus de fortune.
Page 51 - du. procureur-général du roi .d'y tenir la main, & d'en certifier la cour dans le mois
Page 112 - à tout moment , Que cette mère bienfaifante Ne fait plus, d'une main tremblante, Qu'étayer le vieux bâtiment D'une machine chancelante. Tantôt un déluge
Page 158 - pour les remèdes, & fa confiance dans la nature, lui ont quelquefois attiré le reproche de ne pas croire
Page 144 - de la religion indienne dans la Tartarie , le Thibet & la Chine, & fur les livres fondamentaux de cette religion , qui ont été traduits

Informations bibliographiques