Notice des peintures et sculptures composant le Musée Impérial de Versailles: 1er et 2e étages

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 33 - J'ai donc sacrifié tous nos intérêts à ceux de la patrie ; je pars : vous, mes amis, continuez de servir la France. Son bonheur était mon unique pensée ; il sera toujours l'objet de mes vœux ! Ne plaignez pas mon sort ; si j'ai consenti à me survivre, c'est pour servir encore à votre gloire. Je veux écrire les grandes choses que nous avons faites ensemble.... Adieu, mes enfants ! Je voudrais vous presser tous sur mon cœur; que j'embrasse au moins votre drapeau !... » A ces mots, le général...
Page 291 - C'est en vain qu'à travers des bois, avec sa cavalerie toute fraîche , Bek précipite sa marche pour tomber sur nos soldats épuisés , le prince l'a prévenu , les bataillons enfoncés demandent quartier ; mais la victoire va devenir plus terrible pour le duc d'Enghien que le combat. Pendant qu'avec un air assuré il s'avance pour recevoir la parole de ces braves gens , ceux-ci , toujours en garde...
Page xi - Il n'eut pas plus tôt achevé, que le Roi, se tournant à Louvois, lui dit qu'on ne pouvoit tenir à ses opiniâtretés; que, sans la sienne à lui, on...
Page xi - Nôtre, bon architecte, mais fameux par le goût des jardins, qu'il a commencé à introduire en France, et dont il a porté la perfection au plus haut point. Le Roi lui demanda s'il avoit été à Trianon. Il répondit que non. Le Roi lui expliqua ce qui l'avoit choqué, et lui dit d'y aller.
Page 207 - Chez elle, avec le roi, ils étoient chacun dans leur fauteuil, une table devant chacun d'eux, aux deux coins de la cheminée, elle du côté du lit, le roi le dos à la muraille du côté de la porte de l'antichambre, et deux tabourets devant sa table, un pour le ministre qui venoit travailler, l'autre pour son sac.
Page 23 - ... et porta la mort dans ses rangs. Le général Macdonald marcha alors au pas de charge. Le général de division Reille, avec la brigade de fusiliers et de tirailleurs de la garde, soutenait le général Macdonald. La garde avait fait un changement de front pour rendre cette attaque infaillible. Dans un clin d'œil, le centre de l'ennemi perdit une lieue de terrain, sa droite épouvantée sentit le danger de la position où elle s'était placée, et rétrograda en grande bâte.
Page 32 - Napoléon, fidèle à son serment, déclare « qu'il est prêt à descendre du trône, à quitter « la France et même la vie pour le bien de la « patrie, inséparable des droits de son fils, de « ceux de la régence de l'impératrice, et du « maintien des lois de l'empire.
Page x - Il s'amusoit fort à ses bâtiments. Il avoit aussi le compas dans l'œil pour la justesse, les proportions, la symétrie; mais le goût n'y répondoit pas, comme on le verra ailleurs. Ce château ne faisoit presque que sortir de terre, lorsque le Roi s'aperçut d'un défaut à une croisée qui s'achevoit de former, dans la longueur du rez-dechaussée.
Page 33 - Soldats de ma vieille garde, dit-il, je vous fais » mes adieux. Depuis vingt ans, je vous ai trouvés » constamment sur le chemin de l'honneur et de » la gloire. Dans ces derniers temps, comme dans » ceux de notre prospérité, vous n'avez cessé «d'être des modèles de bravoure et de fidélité. » Avec des hommes tels que vous, notre cause » n'était pas perdue ; mais la guerre était inter...
Page ix - ; il a laissé un petit bois sombre qui fait fort bien; il ya un bois entier d'orangers dans de grandes caisses; on s'y promène; ce sont des allées où l'on est à l'ombre ; et , pour cacher les caisses, il ya, des deux côtés, des palissades à hauteur d'appui , toutes fleuries de tubéreuses , de roses , de jasmins , d'œillets : c'est assurément la plus belle , la plus surprenante et la plus enchantée nouveauté qui se puisse imaginer : on aime fort ce bois.

Informations bibliographiques