Images de page
PDF
ePub

à vapeur.

D'après ce projet, la dépense des bâtiments armés serait de : 15,219,107 fr. pour les bâtiments à voiles.

} 24,135,672 8,916,565 La dépense des bâtiments portée au budget de 1845 est de : 18,553,616 fr. pour les bâtiments à voiles.

| 24,070,620 5,517,004

à vapeur. Différence en plus au projet...

65,052 Nota. Le bâtiment à vapeur paraît être la solution la plus complète d'un problème dont on se préoccupe justement, que M. le ministre de la marine fait étudier par une commission , et que le budget de 1845 introduit dans la composition des armements. On veut parler de l'état de commission de rade, c'est-à-dire un état intermédiaire entre l'armement et le désarmement, entre l'inactivité et le service; état qui concilie à la fois l'économie avec l'obligation d'entretenir une force navale immédiatement ou promptement disponible. A bord d'un vaisseau, il faut un équipage nombreux; l'équipage, c'est la machine, et cetle machine consomme tous les jours, en rade comme en mer, à l'ancre comme à la voile. A bord d'un vapeur, la machine, qui tient lieu d'un grand nombre de bras, ne consomme qu'autant qu'on la fait fonctionner, qu'autant qu'on lui demande une production de force qui, au point de vue de la rapidité, de la sûreté des communications , n'admet aucune comparaison avec la voile, en même temps qu'elle constitue un élément de puissance militaire; en rade, cette machine ne coûte rien.

C'est pourquoi, en donnant un grand développement aux armements de bâtiments à vapeur, on a cru pouvoir se dispenser d'introduire dans le projet l'état de commission.

TABLEAU N° 1.

Liste des bâtiments à vapeur à flot. 1. L'Asmodée, de 450 chevaux. 12. L'Ardent, idem. 2. Le Gomer, idem.

15. Le Cerbère, idem. 3. L'Infernal, idem.

14. La Chimère, idem. 4. Le Cuvier, de 320.

15. Le Cocyle, idem. 5. Le Gassendi, de 220.

16. Le Crocodile, idem. 6. Le Lavoisier, idem.

17. L'Etna, idem. 7. Le Platon, idem.

18. L'Euphrate, idem. 8. Le Véloce, idem.

19. Le Fulton, idem. 9. Le Caméléon , idem.

20. Le Grégeois, idem. 10. L'Archimède , idem.

21. Le Grondeur, idem. 11. L'Acheron, de 160.

22. Le Météore , idem.

23. Le Papin, de 160 chevaux. 34. Le Brazier, idem. 24. Le Phaëton, idem.

35. Le N...., idem. 25, Le Phare, idem.

36. Le Flambeau, de 80. 26. Le Sphinx , idem.

37. Le Galibi, idem. 27. Le Styx, idem.

38. Le Voyageur, idem. 28. Le Tartare , idem.

39. L'Erèbe, de 60. 29. Lc Ténare, idem.

40. L'Alicton, idem. 30. Le Tonnerre, idem.

41. L'Eridan, idem. 31. Le Vautour, idem.

42. Le Basilic, de 30. 32. Le lamier, de 150.

43. Le Serpent, idem. 33. Le Castor, de 120.

Liste des bâtiments à vapeur en construction. 1. Le Vauban, de 540 chevaux. 10. Le Cassini, de 220 chevaux, 2. Le Descartes , idem.

11. Le Titan, idem. 3. Le Sané, de 150.

12. Le Coligny, idem. 4. Le Monge, idem.

13. Le N...., idem, en fer. 5. Le Colbert, de 320.

14. Le Chaptal, idem. 6. Le Newlon, idem.

15. Le Brundon, de 160. 7. Lc Platon, idem.

16. Le Solon , idem , en fer. 8. Le Socrate, idem.

17. La Salamandre, de 80, en fer. 9. Le Roland , idem.

18. L'Anacréon.

TABLEAU N° 2.
Dépenses d'entretien annuel de chaque espèce de navires.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

La dépense en combustible est calculée sur le pied de 30 francs par tonneau, et d'une consommation de 4 kilogrammes par heure et par cheval, le nombre des jours de chausse élant de i sur 5.

TABLEAU N° 3.

Bâtiments à voiles.

| vaisseau de l'' rang 3 vaisseaux. 1

de 2°

de 3o. 22 frégates de 10" rang..

5 bricks de 20 canons. 5 canonnières.. 7 goëlettes, cutters, etc. 15 bâtiments de flottille.. 13 corvettes de charge. | vaisseau-école ..

Bâtiments de servitude.

soldo et vivres. 839,619 668,267

544,383 9,214,392

517,453 272,510 414,612

607,453 1,658,455

199,310 282,653

15,219,107

La dépense d'entretien pour les 71 bâtiments à voiles du projet se monterait à la somme de... Le total des crédits demandés au budget de 1845 pour

les bâtiments à voiles se monte à....

18,553,616

Différence en moins au projet.

3,334,509

Bâtiments à vapeur.

solde, vivres et combustible. 5 bâtiments de 450 chevaux.

1,788,440 5 de 320 Escadre...

1,181,815 10 de 220

1,473,446 1 de 450

357,688 4 de 220 Missions..

589,376 5 de 160

540,486 20 de 160 Service d'Algérie.....

2,161,954 10 de 120

Service des ports et colonies. 823,360

Entretien des 60 batiments à vapeur portés au projet..

8,916,565

Total des crédits demandés en 1845 pour les bâtiments à vapeur.

5,516,612

Différence en plus au projet....

3,399,953

Nota. Les 12 canonnières, goëlettes et cutters, qui figurent au projet, coûteront ...

687,122 Les 15 bâtiments de la flottille.

607,453

Ensemble

1,294,575

On pourrait tenir armés, au même prix, 18 bâtiments à vapeur, à savoir : 8 de 120 chevaux, coûtant...

658,688 Et 10 de 80 chevaux, coûtant.

625,050

Ensemble .

1,283,738

Le coût des 10 bâtiments à vapeur de 80 chevaux a été calculé sur le pied de 40 hommes d'équipage.

TABLEAU N° 4.

Extrait du Now-Estimates, pour l'année 1844-5.

Fonds votés spécialement pour bateaux à vapeur.

vapeur..

[merged small][ocr errors]

Charbon de terre

pour

bateaux à Achat de machines à vapeur. Construction de navires à vapeur en fer....

Construction de steamers en bois, confondue avec les dépenses du reste de la flotte....

Woolwich. Réparations de machines à vapeur, construction de chaudières, augmentation des atetiers de réparation, bassin d'échouage pour les steamers, solde d'ouvriers à l'atelier des machines..

Portsmouth. Un bassin nouveau pour recevoir les bateaux
à
vapeur.....
Plymouth. Un nouveau bassin

pour
bateaux à

vapeur.. Malte. Un nouveau bassin de radoub; un quai et un magasin pour fournir promptement leur charbon aux steamers....

Allocations et encouragements à des compagnies, pour service de correspondance par steamers..

2,142,000

756,000 756,000

76,409

10,489,928

22,967,664

N° 75.

OBSERVATIONS sur la note précédente. Extrait du Journal du Havre

des 23, 24 et 25 mai 1844.

La Note de M. le prince de Joinville , sur l'état des forces vavales de la France, est un de ces écrits qui veulent être étudiés et médités avant d'être soumis à l'analyse du jugement. Le nom et la position de l'auteur, sa qualité d'oflicier supérieur de l'armée, son âge et ses services, les influences qui l'entourent, sont autant de considérations qu'il faut atjentivement consulter pour apprécier et le fond des vues qu'il expose, et la forme qu'il donne à leur expression. Comme elles ajoutent une portée singulière à son auvre, elles mériient d'être pesées, et d'entrer pour leur part dans l'examen approfondi d'une opinion systématique qui ne va pas à moins, selon qu'elle sera comprise, qu'à bouleverser de fond en comble ou à consolider l'assiette de notre puissance navale.

Malheureusement le cadre d'une publication quotidienne n'est pas propre à ce travail, qui, par sa nature non moins que par sa matière spéciale , exige des développements devant lesquels on ne doit pas reculer, sous peine d'insuffisance ou d'obscurité. Nous ne pouvons donc songer à le tenter ici. Mais, obligés de nous limiter, nous essayerons d'en indiquer les bases, en résumant les impressions principales dont nous avons été frappés.

Nous avons loué sans restriction la salutaire franchise de l'auteur de la note. Nous sommes en effet de ceux, et nous l'avons assez montré, qui pensent qu'il vaut mieux éclairer un malade sur sa véritable situation, que de l'entretenir dans des illusions qui conduisent infailliblement aux mécomptes. Ce traitement suppose, il est vrai, que le malade n'est pas un de ces esprits faibles et mous, qui, se laissant abaltre par la vue de leurs maux, n'ont plus assez d'énergie pour les combattre et en triompher; mais nous n'avons jamais

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »