Oujda: roman

Couverture
L'Harmattan, 2010 - 279 pages
0 Avis
Yacine envisage d'aller en Algérie mais une étrange hésitation le retient, qui devient l'occasion d'un retour sur le passé de son père, l'évocation de blessures nées de la guerre d'Algérie. Août 1975. Un homme emmène sa femme et ses enfants voir sa famille en Algérie. Il se voit refuser l'entrée de son pays natal et se retrouve seul, bloqué pendant vingt jours à Oujda, ville frontière entre le Maroc et l'Algérie. Plusieurs récits se croisent, plusieurs époques, et ces va-et-vient tressent un tissu humain où la tragédie côtoie le risible, où les trahisons se mêlent à la grandeur. Oujda est un roman généreux, qui interroge une Histoire, selon l'auteur, fabriquée. Il retrace la vie de femmes et d'hommes dissemblables, complexes, mais certainement animés par un même espoir. Ce livre illumine un peu plus le pont par-dessus les deux rives de la Méditerranée.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques