Dictionnaire des Apocryphes, ou, Collection de tous les livres Apocryphes relatifs a l'Ancien et au Nouveau Testament, pour la plupart, traduits en français, pour la première fois, sur les textes originaux, enrichie de préfaces, dissertations critiques, notes historiques, bibliographiques, géographiques et théologiques, Volume 2

Couverture
J.-P. Migne, 1858
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 751 - Gloire à Dieu au plus haut des cieux , et paix sur la terre « aux hommes de bonne volonté , chéris de Dieu ! » • La piété des fidèles a transformé cette grotte en une chapelle.
Page 479 - Le Seigneur Jésus, après leur avoir ainsi parlé, fut élevé dans le ciel, où il est assis à la droite de Dieu. 20. Et eux, étant partis, prêchèrent partout, le Seigneur coopérant avec eux , et confirmant sa parole par les miracles qui l'accompagnaient.
Page 485 - C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac, et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.
Page 547 - En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous le donnera.
Page 725 - L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre; c'est pourquoi aussi l'Etre saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.
Page 271 - Seigneur, en disant : le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis pour te servir de marchepied? Si donc David l'appelle son Seigneur, comment est-il son fils ? Et personne ne put lui répondre un seul mot; et depuis ce jour-là, personne n'osa plus l'interroger.
Page 567 - Dieu ; qui est né du Père avant tous les siècles ; Dieu de Dieu , lumière de lumière , vrai Dieu de vrai Dieu : qui n'a pas été fait, mais engendré: consubstantiel au Père : par qui toutes choses ont été faites.
Page 389 - Milan, 1617, in-12. La littérature française nous présente La sanglante et pitoyable tragédie de nostre Sauveur Jésus-Christ ( poëme tragique en vers), par Denis Coppée; Liège, 1624, iu-8% très -rare.
Page 19 - J'ai appris les guérisons que TOUS faites sans le secours des herbes ni des remèdes, que vous rendez la vue aux aveugles, que vous faites marcher les boiteux , que vous guérissez la lèpre, que vous chassez les démons et les esprits immondes, que vous délivrez des maladies les plus invétérées et que vous ressuscitez les morts. Ayant appris toutes ces choses, je me suis persuadé ou que vous étiez Dieu, ou Fils de Dieu, qui étiez descendu sur la terre pour y opérer ces merveilles. C'est...
Page 555 - Je l'ai entouré et j'ai immolé dans ton tabernacle l'hostie de la supplication. Tu as préparé devant moi la table contre ceux qui me persécutent. Tu as versé l'huile sur ma tôle, etqu'il est Jjrillant le calice qui m'enivre.

Informations bibliographiques