Petite bibliotheque des théatres: Chef d'œuvres de Quinault. Le procureur arbitre

Couverture
Au bureau [de la Petite bibliotheque des théatres], 1785
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 3 - Cioit tout , prend feu surtout , et c'est là son destin ; Aussi sans le doux style on n'est point son cousin. On n'a chez elle accès qu'en lui contant fleurette , Qu'en feignant un amour....
Page 101 - La laisser partir sans... D. JUAN. Sais-tu bien, Sganarelle, Que mon cœur s'est encor presque senti pour elle? Ses larmes , son chagrin , sa résolution , Tout cela m'a fait naître un peu d'émotion. Dans son air languissant je l'ai trouvée aimable.
Page 101 - Duper sa prud'homale à force de douceurs , De ma sœur qu'elle était la faire de nos sœurs , Et quand il en est soûl , lui tourner le derrière ? 'Ah ! vous serez pendu, monsieur de La Rapière. LA TANTE.
Page 70 - Je crois, sans passion , qu'il peut être permis... D. JUAN. N'en dites point de mal , il est de mes amis. D. CARLOS. Après un tel aveu...
Page 132 - D'avoir fait cet enfant sans moi. Toutefois ne me crois pas buse, Je connais le sacré vallon, Et si tu vas trop voir ta muse, J'irai caresser Apollon (2).
Page 3 - C'est un piege qu'il tend partout à chaque belle: Paysanne, bourgeoise, et dame, et demoiselle , Tout le charme; et d'abord pour leur donner leçon, Un mariage fait lui semble une chanson. Toujours objets nouveaux, toujours nouvelles flammes; Et si je te disois combien il a de femmes, Tu serois convaincu que ce n'est pas en vain Qu'on le croit l'épouseur de tout le genre humain, GUSMAN.
Page 73 - Cet habit est , je crois , de vertu purgative ; Le porter, c'est autant qu'avoir pris... D. JUAN. Effronté! D'un voile honnête , au moins , couvre ta lâcheté. SGANARELLE. D'un vaillant homme mort la gloire se publie ; Mais j'en...
Page 119 - Pous ces sortes de maux. LÉONOR. Oh ! je crois bien cela. D. JUAN. Et qui donc avec vous nous amenez-vous là? LÉONOR. C'est ma nourrice. Ah ! si vous saviez, elle m'aime... D. JUAN. Vous avez fort bien fait, et ma joie est extrême Que, quand je vous épouse, elle soit caution... PASCALE. Vous faites là , monsieur , une bonne action. Pour entrer au couvent la pauvre créature Tous les jours de soufflets...
Page 76 - Le terme est un peu fier, et même injurieux ; Mais j'en sais le motif, et vous en aime mieux. Qui peut à son ami sacrifier sa flamme , S'il était marié, chérirait bien sa femme. Peut-on assez louer cet effort de vertu ? LÉANDRE.
Page 93 - JUAN. Tenez-moi pour votre serviteur. M. DIMANCHE. Je voulois... D. JUAN. .* Je le suis, et votre débiteur. M. DIMANCHE. Ah ! monsieur... D. JUAN. Je n'en fais un secret à personne ; Et de ce que je dois j'ai la mémoire bonne. M. DIMANCHE. Si vous me... . .' ; . D. JUAN. ;. Voulez-vous que je descende en bas, Que je vous reconduise ? M. DIMANCHE. Ah ! je ne le vaux pas. . . Mais... D. JUAN. Embrassez-moi donc : c'est d'une amitié pure Qu'une seconde fois ici je vous conjure D'être persuadé...

Informations bibliographiques