Œuvres de A. V. Arnault: Critiques philosophiques et littéraires

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 132 - Le fils, en tels cas, est admis à déposer contre son père. Les témoins reprochables doivent être entendus comme les autres : on doit aussi entendre les enfants. Les variations, dans les réponses du témoin , ne peuvent faire présumer eu faveur de l'innocence du prévenu , si tout l'accuse d'être sorcier. La peine est le supplice du feu : on doit étrangler les sorciers el les brûler après ; les loups-garous doivent être brûlés vifs.
Page 185 - M'aura d'un vilain coup transpercé la bedaine, Que par la ville ira le bruit de mon trépas, Dites-moi, mon honneur, en serez-vous plus gras? La bière est un séjour par trop mélancolique, Et trop malsain pour ceux qui craignent la colique1. Et quant à moi, je trouve, ayant tout compassé. Qu'il vaut mieux être encor cocu que trépassé.
Page 346 - Tint les trésors chose peu nécessaire. Quant à son temps, bien sut le dispenser : Deux parts en fit dont il soûlait passer L'une à dormir et l'autre à ne rien faire.
Page 185 - Quand j'aurai fait le brave, et qu'un fer pour ma peine M'aura d'un vilain coup transpercé la bedaine, Que par la ville ira le bruit de mon trépas, Dites-moi, mon honneur, en serez-vous plus gras...
Page 365 - Maxime, qu'après toi j'avais le plus aimé; Le reste ne vaut pas l'honneur d'être nommé : Un tas d'hommes perdus de dettes et de crimes, Que pressent de mes lois les ordres légitimes, Et qui, désespérant de les plus éviter, Si tout n'est renversé, ne sauraient subsister.
Page 280 - Race infidèle, me connaissezvous à cette fois? Suis-je votre roi? suis-je votre juge? suis-je votre Dieu? Apprenez-le par votre supplice. Là commencera ce pleur éternel ; là ce grincement de dents % qui n'aura jamais de fin. Pendant que les orgueilleux seront confondus, vous, Fidèles, qui tremblez à sa parole...
Page 73 - Suis-moi , je t'impose silence. C'est trop me fatiguer l'esprit ; Et je suis un vrai fou d'avoir la patience D'écouter d'un valet les sottises qu'il dit. SOSIE, à part. Tous les discours sont des sottises , Partant d'un homme sans éclat : Ce seraient paroles exquises Si c'était un grand qui parlât.
Page 16 - Avec cela , le danseur doit être subtil, inventif, judicieux, et avoir l'oreille fort délicate. Enfin , il ne doit être ni trop grand , ni trop petit , ni trop gras, ni trop maigre; il doit avoir le corps ferme et souple tout ensemble.
Page 23 - Siam , le blanc est encore la couleur funèbre. En Turquie c'est le bleu et le violet ; en France, et chez la plupart des nations européennes , le noir a prévalu ; c'était aussi la couleur du deuil chez les Grecs et chez les Romains , des mœurs desquels participent celles des peuples les plus civilisés.
Page 253 - Ci-gît le bon monsieur de Coudres , Renommé pour sa pesanteur : S'il eut un emploi dans les poudres, Ce ne fut pas comme inventeur.

Informations bibliographiques