Images de page
PDF
ePub

de Saint-Géran, U'Heudicourt, Mademoiselle de l'Estranges, la petite âme et la petite Ambassadrice arrivèrent hier ici à midi ; il faisoit très - beau. Un léger soupçon avoit causé une légère prévoyance, qui composa un très-bon diner. J'ai un fort bon cuisinier, vous m'en direz votre avis. Nous causâmes, nous mangeâmes, nous nous réjouîmes assez, nous parlâmes de vous avec plaisir. Elles me dirent qu'il n'y avoit point encore de nouvelles d'Allemagne : c'est brûler à petit feu. Il me paroît que de savourer ainsi dix ou douze jours une violente inquiétude, c'est tirer son jeu à petite prime ; et la Marquise de la Trousse, qui revient de la Trousse, ouvrira son jeu tout d'un coup, et le verra bon ou mauvais, comme il sera; car il n'y a jamais que ce qui y est; et l'inquiétude, non plus que la façon des tireurs de prime, ne fait rien à l'affaire. Je crois cependant que les amities les plus vives ne veulent rien s'épargner; qu'en dites-vous ?

Le Roi a donné à un M. du Plessis, GrandVicaire de Notre-Dame, et fort homme de bien, l'Evêché de Saintes : Sa Majesté dit tout haut: «J'ai donné ce matin un Evêché » à un homme que je n'ai jamais vů ». C'est le second ; l'autre étoit l'Abbé de Barillon, Evêque de Luçon. La belle Madame de

TOME V.

с

Montespan commence un peu à se lasser de cette exposition publique; elle a été deux. ou trois jours à n'avoir pas la force de s'habiller. Le Roi ne laisse pas de jouer : mais le jeu n'est pas si long. Si ce changement de théâtre ne dure, c'est qu'il étoit trop agréable pour être de longue durée. On affecte fort de n'avoir point d'heures particulières ; tout le monde est persuadé que la bonne politique veut qu'on n'en ait point; et que si on en avoit, on n'en auroit plus.

Madame de Villars s'en va tout de bon en Savoie jouer un assez joli rôle ; elle a un carrosse magnifique, une belle housse de velours rouge, et tout le reste. Un de ses plaisirs, dit-elle, c'est qu'elle n'aimera personne dans ce pays-là : voilà un triste plaisir. Celui de la d’Heudicourt, qui s'en va chez elle pour quelques semaines, n'est pas plus gai. La manière de ce bon pays que vous savez, c'est de combler de joie, de faire tourner la tête, et puis de ne plus connoître les gens ; mais surtout, c'est de se passer parfaitement bien de toutes choses. Ce détachement en mériteroit un påreil des pauvres mortels ; mais il y a de la glu jusqu'à leurs regards. Adieu , belle et charmante , je ne suis plus si causante qu'à Paris ; j'en suis fâchée pour vous, puis

que vous vous divertissez de mes peintures.

LETTRE 447

A la même.

à Livry, mercredi 19 Août 1.676. JE

E vous gronde, ma fille, de vous être baignée dans cette petite rivière , qui n'est point une rivière , et qui prend ce grandnom comme bien des gens prennent le nom des grandes Maisons : mais on ne trompe personne ; tout le monde se connoît , et il vient un M. le Laboureur, qui découvre son origine, et que son vrai nom , c'est la Fontaine , non pas celle de Vaucluse , dAréthuse, ou de Jouvence ; mais une petite fontaine sans nom et sans renom ; et voilà où vous vous êtes baignée. Je meurs de peur que vous n'en ayez un rhumatisme ou un gros rhume; et j'aurai cette crainte jusqu'à ce que je sache comment vous vous portez, Bon Dieu ! si j'en avois fait autant, quelle vie vous me feriez.

Au reste, vous savez déjà comme celte montagne d'Allemagne est accouchée d'une souris sans mal ni douleur. Un de nos amis, que vous aimez à proportion des soins qu'il a de moi, me mande qu'il ne sait comment

ménager mon esprit ni le vôtre en cette rencontre; qu'il s'est trouvé un diable de bois inconnu sur la carte, qui nous a tenu en bride de telle sorte que, ne pouvant nous ranger en bataille qu'à la vue des ennemis, nous avons été obligés de nous retirer le 10, et d'abandonner Philisbourg à la brutalité des Allemands. Jamais M. de Turenne n'eût prévu ce bois; ainsi , l'on doit se consoler de plus en plus de sa perte. On craint aussi celle de Maestricht, parce que l'armée de nos frères n'est pas en état de le secourir. Ce seroit encore un chagrin si l'on chassoit les Suédois de la Poméranie. Le Chevalier (de Grignan) me mande que le Baron a fait le fou à Aire ; il s'est établi dans la tranchée et sur la contrescarpe, comme s'il eût été chez lui. Il s'étoit mis dans la tête d'avoir le régiment de Rambures, qui fut donné à l'instant au Marquis de Feuquières; et dans cette pensée , il répétoit comme il faut faire dans l'infanterie.

Vous me parlez de Madame d’Heudicourt*, et vous voulez un raccommodement en forme ; il n'y en a point. Le tems efface; on la revoit; elle a une facilité et des ma

* Elle avoit été brouillée avec Madame de Maintenon, dont elle avoit dit du mal. Voyez tome I, pag. 139.

[ocr errors]

nières qui ont plû; elle est faite à ce badinage ; elle ne frappe point l'imagination de rien de nouveau ; elle est indifférente, on n'a plus besoin d'elle; mais elle a pardessus les autres qu'on y est accoutumée : la voilà donc dans cette calèche ; et puis on a besoin de son logement, elle s'en va; il manque un degré de chaleur pour en chercher un autre : ce sera pour une autre foisVoilà le sable sur quoi l'on bâtit, et voilà la feuille volante à quoi l'on s'attache.

M. l'Archevêque (d'Arles) nous écrit mille merveilles de vous, et des soins , et des complaisances que vous avez pour lui. Je ne puis vous dire combien je vous loue d'un procédé si honnête et si plein de justice. Il y a des sortes de devoirs dont je ne puis souffrir qu'on se dispense; nulle raison ne me fait excuser une si grossière ingratitude. C'est ce bon patriarche qui maintient encore l'ordre, et la règle , et le calcul dans votre maison ; et si vous avez le malheur de le perdre , ce sera le dernier accablement de vos affaires.

Ceux qui ont parié que notre bon Cardinal iroit à Rome , ont gagné assurément. Il a été à Lyon deux jours plutôt que les autres : je suis, comme vous, persuadée qu'il le falloit ainsi , puisqu'il l'a fait. La

« PrécédentContinuer »