Images de page
PDF
ePub

une Comédie, en trois actes, en vers , et intitulée aussi l'Amante Capricieuse ; mais qui n'a absolument que le titre de commun avec celle d'Autreau , excepté qu'elle n'eut gueres plus de succès.

L’A M A N T E

ROMANESQUE,

OU

LA CAPRICIEUSE,

сом Ё DIE

EN TROIS ACTES, EN PROSE,

PAR A U TRE A U;

Représentée, pour la premiere fois, par les

Comédiens Italiens ordinaires du Roi , sur le Théatre de l'Hôtel de Bourgogne, le 27 Décembre 1718,

[ocr errors]

SILVIA.
ROSALBA.
LA BARONNE.
MARIO, déguisé en femme, sous le nom de Ma-

rinette.
LÉLIO.
PANTALON.
SPINETTE,
CRISPINE.
VIOLETTE.
TRIVELIN.
ARLEQUIN
THOMAS.

Divertissement du premier Acte. SILENE. UN SATYRE. UNE BACCHANTE. TROUPE DE SATYRES et de MENADES , chantans et

dansans.

Divertissement du second Acte. TROUPE DE BERGERS et DE BERGERES, chantans et

dansans.

Divertissement du troisieme Acte. TROUPE DE CHEVALIERS et DE CHEVALIERES, chang

tans et dansans.

[ocr errors]

La Scere est à la Campagne.

[blocks in formation]

Eh! me trompai - je , la Signora Spinette en ce

pays-ci?

SPINETTE

Quoi ! c'est vous, M. Trivelin , mon ancien camarade de Théatre en Italic ?

ܕ

TRIVELIN, Avez-vous déja oublié, Mademoiselle, qu'il n'a tenu qu'à vous que je devinsse votre époux ?

SPINETTE Non; mais franchement, étant tous les deux sans bien , nous aurions fait une triste alliance.

TRIVELIN. Mais quel coup du sort vous a transportée de Venise dans un village près de Paris ?

SPIN ETTE. Vous y avez connu la Comtesse Silvia , à Venise ?

TRI V ELI N. Quoi ! cette jeune Dame, si aimable et si vive, que son vieux mari chagrinoit tant?

SPINETTE. Justement. Eh bien ! il est mort, ce vieux mari, et l'a laissée riche et libre. Ellc a pris du goût pour moi , par caprice, m'a fait quitter le Théatre, et me tient auprès d'elle plus sur le pied de bonne amie que de Demoiselle ; elle se promene par le monde, et je lui tiens compagnie.

TRIVELIN, Et sa famille approuve-t-elle cette petite promenade :

SPINETTE. Elle en est cause. Une vieille tante qui l'avoit mariće autrefois, presqu’encore enfant, lui veut donner un second mari ; et, pour l'éviter , zeste ! nous voilà en ce pays-ci.

TRI V ELI N.
Quelque mari parcil au premier, sans doute :

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »