La démocratie

Couverture
F. Chamerot, 1860 - 400 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 165 - L'industrie a créé les machines et les arts nécessaires pour les exploiter, les transformer, les préparer pour les besoins de l'homme. L'économie politique a révélé les lois qui président aux rapports de la production, de la circulation, et de la consommation des richesses. Mais à quoi sert tout cela pour le bonheur et l'honneur de l'humanité, s'il y manque le sentiment de la justice ? « Cherchez, dit l'Évangile, le royaume de Dieu d'abord, et le reste vous sera donné comme par surcroît.
Page ix - Elle n'en est qu'une imparfaite ébauche ; parfois même •elle en est l'insolente négation. Quelle qu'elle soit, il n'y a rien à en conclure contre l'éternelle et immuable vérité. L'histoire ne peut jamais être un argument contre la logique et la raison. L'idéal sera toujours le refuge inviolable des esprits et des âmes d'élite qui ont le sens du beau, du juste, du vrai, de toutes les choses intelligibles (1) , pour parler la langue de Platon.
Page 171 - Au prix de la liberté, de la science, de l'art, de toute vie morale. Esclave du travail, l'ouvrier manque de loisirs pour cultiver son esprit; esclave du besoin, il n'a pas les ressources nécessaires pour son instruction, quand il en trouverait le temps. Comment peut-il avoir des pensées générales, des sentiments généreux, des vertus civiques, lorsque tout le ramène aux nécessités de la vie domestique. Vivre libre est une noble et belle chose ; mais il faut vivre d'abord : ventre affamé...
Page x - S'il a pour lui la vérité , peu importe que la réalité proteste contre ses principes et ses conclusions. Toute la question est là, et j'aurai toujours le droit d'y ramener la critique. C'est assez dire qu'un pareil travail sur la démocratie n'a rien de commun avec les ouvrages publiés sur le même sujet. L'admirable étude de M. de Tocqueville sur la démocratie en Amérique est un livre d'histoire. L'éloquente dissertation de M. Guizot sur la démocratie en France...
Page 127 - Nous pouvons parler à nos mères , à nos femmes , à nos filles des sujets dont nous parlons aux indifférents, d'affaires, de nouvelles du jour, nullement des choses qui touchent le cœur et la vie morale , des choses éternelles, de religion, de l'âme, de Dieu. Prenez le moment où l'on aimerait à se recueillir avec les siens dans une pensée commune , au repos du soir , à la table de famille ; là , chez vous, à votre foyer, hasardez-vous à dire un mot de ces choses ; votre mère secoue...
Page 127 - Il ne faut point dissimuler, mais s'avouer franchement les choses comme elles sont : il ya dans la famille un grave dissentiment, et le plus grave de tous. Nous pouvons parler à nos mères, à nos femmes, à nos filles des sujets dont nous parlons aux indifférents, d'affaires, de nouvelles du jour, nullement des choses qui touchent le cœur et la vie morale, des choses éternelles, de religion, de l'âme, de Dieu. Prenez le moment où l'on aimerait à se recueillir avec les siens dans une pensée...
Page 26 - ... soit complète, dans l'exercice des droits de toute espèce. Alors même que, dans les sociétés monarchiques ou aristocratiques, les gouvernements ne laisseraient rien à désirer pour le respect des droits et la bonne administration des intérêts sociaux, il y aurait encore, dans les privilèges conférés à un homme ou à une classe, de quoi blesser la justice et la dignité humaine. L'idéal de la société politique est l'absolue égalité dans l'exercice de tous les droits. Le gouvernement...
Page 205 - Il faut le dire bien haut, les nécessités de l'histoire que la justice et la conscience n'avouent pas, ne sont que de tristes accidents dus au jeu misérable ou terrible des passions humaines. Dans la révolution économique qui se prépare, il est certain que la science a le pas sur la politique, et que les institutions de crédit sont beaucoup plus propres à la réaliser que les décrets. Mais que les moyens soient pacifiques ou violents, le ' but sera atteint, Le mot des croisades est vrai...
Page viii - Ou sait comment procède le géomètre. Il pose d'abord ses axiomes et ses définitions; puis déduit de celles-ci, à l'aide de ceux-là, toutes les propositions dont l'enchaînement forme la science entière. Ses définitions ont pour objet des figures idéales dont le géomètre démontre les diverses propriétés, sans se soucier si la réalité répond exactement à la vérité géométrique établie par les définitions et les théorèmes, et surtout sans jamais s'aviser de vérifier par l'expérience...
Page 344 - Mais, en rendant à la cité la part qui lui appartient dans la vie sociale, la démocratie devra respecter les affections, les devoirs, les intérêts qui lui sont étrangers, et qui tiendront toujours une grande place dans la vie de l'homme moderne. Il ya donc absolue nécessité pour la société la plus démocratique de se gouverner et de s'administrer par délégation. Le peuple choisit dans son sein les membres qu'il estime -les plus honnêtes et' les plus capables. En leur confiant la mission...

Informations bibliographiques