Images de page
PDF
ePub

celle de dom Déforis. Ces motifs nous ont engagés à ne faire aucun retranchement (*). Mais nous avons réduit le nombre des volumes autant qu'il a été possible, puisque nous donnons dans six volumes in-8°, ce qui forme près de sept volames in-40 dans l'ancienne édition. Nous avons supprimé tous les titres inutiles, abrégé les sommaires et les notes. Nous espérons donc qu'on ne nous reprochera pas d'avoir conservé en entier une correspondance qui est un des monumens ecclésiastiques les plus importans du siècle de Louis XIV.

Dom Déforis avoit recueilli à la fin des volumes un certain nombre de lettres adressées à Bossuet, dans l'espoir qu'on trouveroit un jour les réponses du prélat. Il y en a dans le nombre qui méritent d'être lues. Nous les avons mises ensemble à la fin du tome XLII. Nos souscripteurs n'auront

que la correspondance avec Leibniz a été placée, comme elle devoit l'être, avec les ouvrages de controverse contre les Protestans (**). On trouve dans l'Histoire de Bossuet, par M. le cardinal de Bausset, beaucoup d'observations et d'éclaircissemens historiques qui peuvent augmenter l'intérêt des lettres de Bossuet. Ils sont épars dans les quatre volumes de cette Histoire. Il suffit de les avoir rappelés au lecteur d'une manière générale.

pas
oublié

(*) Nous ne parlons pas de quelques billets absolument inutiles, qu'on a supprimés, parce qu'ils ne pouvoient intéresser personne.

(**) Voyez tom. xxvi, pag. 141 et suiv.

Comme on aime assez généralement à connoître l'écriture du personnage dont on lit les OEuvres, nous avons fait graver une lettre de Bossuet, dont le fac-simile se trouve à la suite de cet Avertissement.

Nous donnerons à la tête du tome XLIII° et dernier, un Avertissement sur les pièces que contiendra ce volume.

LETTRES

Lundi un'de

[ocr errors]

tren zmanilldelarous alon et dela menne de mecredi prochain.

BOSSUET. XXXVII.

1

LETTRES

LETTRES

DIVERSES.

BOSSUET. XXXVII.

1

« PrécédentContinuer »