Les festivals en France: marchés, enjeux et alchimie

Couverture
Harmattan, 2001 - 196 pages
Le champ des festivals peut-il s'appréhender comme un secteur d'activité à part entière, ou s'apparente-t-il plutôt à un domaine traversé par des logiques sectorielles (théâtre, danse, musiques actuelles, cinéma, jazz...) ? Dans une volonté de circonscrire ce champ, cet ouvrage donne un certain nombre d'éléments de cadrage sur ce que l'on peut désormais appeler le " phénomène festival ". Il s'adresse en ce sens aussi bien aux professionnels qu'aux chercheurs, étudiants et enseignants du domaine de la culture, mais aussi du tourisme et du développement local. En présentant le paradoxe entre, d'une part, l'explosion du nombre de festivals dans les années quatre-vingt et, d'autre part, les difficultés inhérentes à une activité largement déficitaire, l'ouvrage aborde l'instrumentalisation des festivals qui ont su trouver une légitimité, notamment auprès des pouvoirs publics, en assurant pour eux un certain nombre de missions. Devenus des supports de développement particulièrement efficace dans le domaine de la culture, mais aussi dans ceux du tourisme et de la communication, les festivals n'en restent pas moins une activité à haut risque, qui subit de plein fouet un mouvement de rationalisation face à la diminution des budgets culturels publics, ainsi qu'une concurrence accrue. Sont abordées ici les problématiques liées à la gestion de l'événement et à la mobilisation des acteurs. Sans proposer de recettes miracles, l'ouvrage apporte des réponses aux porteurs de projet et aux responsables de festivals voulant allier exigence artistique et réalités économiques.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques