Avis

Commentaires des utilisateurs

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Bridel et Favrat, L. Glossaire du patois de la Suisse romande, par le doyen Bridel, avec un appendice comprenant une série de traductions de la parabole de l'Enfant prodigue, quelques morceaux patois en vers et en prose et une collection de proverbes, le tout recueilli et annoté
par L. Favrat. Lausanne, Bridel, 1866. XIII-547 p. in-8°. {Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande, t. XXI.)
Sur le Glossaire proprement dit de Bridel, voir chap. IV. Nous n'avons à nous occuper ici que des textes réunis par Favrat dans VAppendice, p. 425- 547.
Ils sont répartis en trois groupes :
I. Traductions de la parabole de l'Enfant prodigue.
Trente versions, dont une en vaudois du Piémont, deux en rétoroman des Grisons et une en patois de Valenciennes (France), d'après le Dictionnaire roiicJji de Hécart. Des 26 traductions qui appartiennent à la Suisse romande, quatre (nos 10, 17, 19, 24) sont empruntées à l'ouvrage de Stalder (v. cidessus no 357), une (no 7) au Conservateur suisse et une (no 23) avait déjà paru dans les Étrennes neiichdteloises . Les 20 autres sont nouvelles et l'auteur, ou du moins la personne qui a transmis le texte, est la plupart du temps indiqué. Les localités ou régions représentées sont les suivantes :
I.Valais. i. Saint-Luc (Anniviers), p. 431-432. — 2. Évoléna (Hérens), p. 43 3-434. — 3. Vétroz (Bas-Valais),p.435-436.—4. S em bran cher (Entremont), p. 436-438. — 5. Val d'Illiez, p. 480-481. — II. Vaud. 6. Gryon, p. 438-439.— 7. Or mont-Dessus, d'après \q Conservateur 5Mme, VI,p. 445. [= Stalder, no 12], p. 440-441. —8. Montreux, 'p. 441-443. — 9. Château-d'OEx, p. 443-444. — 10. Saint-Cierge, p. 451-452, d'après Stalder, no 9. —
II. Vaud Le Mont (Jorat), p. 453-454. — 12. Orbe, p. 455-456. — 13. Marchissy (district d'Aubonne), p. 456-458. — 14. Commugny, prés Coppet, p. 458-460.— 15. Le Brassus (Vallée de Joux).p.462-463.— 16. Vallorbes, p. 464-466. — 17. Sainte-Croix, d'après St.\lder, no 8, p. 466- 467 —
III. Fribourg. 18. Basse-Gruyère, p. 445-446. — 19. Partie moyenne du canton, d'après Stalder, no 6, p. 447-449. — 20. Estavayer, p. 449-450. — IV. Genève. 21. Enviro ns de Genève, p. 460-462. — V. Neuchâtel. 22.Locle, p. 468-469. — 23. Valangin [= Étrennes neuchdteîoises, I (1862), p. 109-113], p. 470-472. —
VI. Berne. 24. Val de Saint- Imier, d'après Stalder, no 3, p. 472-474. — 25. Tavannes, p. 474-476. — 26. Delémont, p. 476-477.
II. Morceaux divers.
[Fontaine], La bergère abandonnée, p. 485-486; — La fille dé nouthron vesin, p. 486-487 ; — Le Moléson, p. 488-489 ; — Le Ran^ des vaches, p. 489- 491 |version de Bridel]; — Coraule, soit ronde gruyèrienne, p. 491-492 (Lo cotnto de Gruvire) ; — [Marindin], La fita dau quator:{e, p. 492-494; — Chansons de vignerons, p. 495-499 ; — La v'ilhe, p. 499-500; — Visinand, Les bûcherons de Monireux, p. 500-501; — [Ruffy], Lamentations d'un plaideur ruiné, p. 501-503; — Lé béviau, p. 503-504; — [Bridel], Le charivari, p. 505-507; — [Favrat], L'histoire dé Guyaume-Tè, p. 507-509; — La fémalé et le sécré, p. 509-5 10, patois d'Aigle ; — [Favrat], Lo corbé et h rena, p. 511- S 12 ; — Lo conta dati craisu, p. 512-518; — Fragment du Ce qu'è laino, p. 518- 522; — Lou crou et lou renai, p. 522, patois des Verrières (Neuchâtel);
Le tschdne et lo roû, p. 522-523, patois du Landeron ; — Quikche, Le lieutenant Mojon, p. 523, patois de Valangin ; — Le fennè et le scret, p. 524, patois des environs de Neuchâtel; — Les filles de che:( Migueli, p. 524-525, patois d'Ajoie; — Raspieler, fragment des Painies, p. 525-527, suivi d'une traduction, p. 528-529.
III. Proverbes.
P. 530-544, tirés surtout du Conservateur suisse et des Etrennes fribourgeoises, 1866; un certain nombre communiqués par G. Quinche.
Tous ces textes ne sont pas traduits, sauf quelques proverbes
 

Tous les commentaires - 1
5 étoiles - 0
4 étoiles - 0
3 étoiles - 0
2 étoiles - 0
1 étoile - 0

Tous les commentaires - 1
Commentaires éditoriaux - 0