Dictionnaire des beaux-arts, Volume 3

Couverture
De l'imprimerie de Crapelet. Chez Desray, libraire, rue Hautefeuille, no 4, 1806 - 826 pages
 

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 134 - Bourdon , dit d'Argenville, sont pleins de feu et d'une liberté qui enchante; le trait est souvent fait à la mine de plomb, quelquefois à la sanguine , rarement à la plume, avec un léger...
Page 358 - Mvnarchie française, ou recueil chronologique des portraits de tous les rois et des chefs des premières familles , Paris, 1770...
Page 441 - C'est, dans sa définition la plus générale , la proportion qu'ont entre elles les parties d'un même tout. C'est en musique la différence du mouvement qui résulte de la vitesse ou de la lenteur, de la longueur ou de la brièveté des temps...
Page 331 - Un fin connoifleur que nous avons confulté , prétend qu'en général ce qu'on appelle véritablement Japon , a une couverture plus blanche & moins bleuâtre que la porcelaine de la Chine , que les ornemens y font mis avec moins de profufion...
Page 596 - Si l'on expose à une lia m rue vive la stéatite colorée par la dissolution d'or, ou par le muriate d'argent , elle acquiert une espèce d'éclat métallique , semblable à l'or ou à l'argent. Quand la pierre est chauffée , les dissolutions de couleurs par les acides s'y appliquent vivement et avec netteté , ce qui fait qu'on peut donner au fond du camée une couleur particulière. L'acide sulfurique est plus efficace que les acides muriatique et nitrique : l'acide oxalique s'emploie également.
Page 331 - Japon , quoiqu'il paroiife certain qu'il s'en fait de très-belle de la même efpece à la Chine. Il y en a de deux teintes différentes, l'une qui a le blanc de la crème précifément, l'autre qui joint à fa blancheur un léger coup-d'œil bleuâtre qui femble annoncer plus de tranfparence.
Page 626 - dit-il en exagérant le rôle de ce peintre, « qui a fait exécuter toutes les tapisseries que les papes, les » empereurs et les rois, firent faire en Flandre d'après des » dessins d'Italie... Même on dit que les tapisseries de » l'Histoire de Saint-Paul sont de lui...
Page 141 - ... cience en repos, força enfin son inclination, et se « sépara de Berthe, qui néanmoins, comme on le « voit par quelques anciennes chartes, garda toujours « le titre de reine. Il fit une confession publique de « son péché , l'expia par des jeûnes et des prières, et « en obtint l'absolution; il épousa peu de temps après « Constance, fille de Guillaume, comte rPArles, et « de Blanche, sœur de Geoffroy Grise-Gonelle, corme
Page 493 - Scènes fur leurs théâtres. L'ufage ordinaire étoit de repréfenter des bâtiments ornés de colonnes & de ftatues fur les côtés ; & dans le fond du théâtre d'autres édifices , dont le principal étoit un temple ou un palais pour la Tragédie , une maifon ou une rue pour la Comédie , une forêt ou un payfage pour la Pallorale , c'eft à dire , pour les pièces fatyriques , les attellanes , 6v.
Page 235 - Nature : il la représente éclairée plus foiblement, et de la réflexion de la teinte de la lumière secondaire. Alors, comme les clairs sont moins vifs et moins brillans qu'elle, les moyens que la Peinture donne pour rendre le ton lumineux de ces clairs, sont: égaux en valeur avec ceux que le! miroir noir réfléchit. Dès-lors, tout ce qui...

Informations bibliographiques