Pythéas de Marseille et la géographie de son temps

Couverture
Chez l'éditeur, 1836 - 74 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 48 - ... aucune étoile, mais que le pôle formait, avec trois étoiles voisines, un quadrilatère; il parait que cesareis étoiles sont b de la Petite-Ourse,
Page 12 - Keralio a lu à l'académie des belles-lettres, le 12 janvier 1781 , un mémoire sur la connaissance que les anciens ont eue des pays du Nord de l'Europe, dans lequel il a discuté les deux principales opinions des sa vans sur la position de l'ancienne Thulé.
Page 41 - Dans ce trajet on rencontre plusieurs îles sans nom, parmi lesquelles il en est une située vis-à-vis et à une journée de navigation de la Scythie surnommée Raunonia, sur les bords de laquelle, selon Timée, la mer dépose de l'ambre au printemps.
Page 23 - Celles-là, en considérant la double embouchure des deux fleuves, le Tanaïs (le Don) et le Nil, dont l'une entre dans la mer intérieure et l'autre se jette dans l'Océan. Ces fleuves, à double embouchure, divisaient selon eux la terre habitable en trois îles, celle de l'Orient appelée Asie, et les deux autres îles occidentales qu'ils nomment Europe et Libye. Quelques unes des mappemondes du moyen-âge, que nous donnons dans notre Atlas, quoique de forme ronde, paraissent appartenir en partie...
Page 33 - ... travers de laquelle on ne saurait naviguer ni marcher;» à quoi il ajouteque, quant à la matière pareille à la substance du poumon marin , il peut attester qu'elle existe, parce qu'il l'a vue, mais que le reste il le rapporte sur la foi d'autrui. Tels sont les récits de ce. voyageur qui de plus assure qu'à son retour de ces contrées il parcourut toutes les côtes de l'Europe sur l'Océan , depuis Gadès jusqu'au Tanaïs.
Page 33 - Il ajoute , que quant à cette matière pareille à la substance du poumon marin , il peut attester qu'elle existe, parce qu'il l'a vue , mais que le reste , il le rapporte sur la foi d'autrui (89).
Page 46 - Hipparche vers i 6o , remarquèrent dans Pythéas un écrivain instruit et savant , ils admettaient ses découvertes , consultaient et suivaient ses observations et avec son aide , amélioraient la science et les cartes géographiques.
Page 25 - Il en résulte de grandes incertitudes et des difficultés pénibles , qu'il faut affronter avec autant de témérité qu'en a eue Pythéas dans son incroyable expédition.
Page 23 - ... idées. On psésumait que la terre habitable était oblongue et ovale, entourée d'un immense océan, et qu'elle prenait ainsi peu de place sur le globe terrestre. D'après cette école, la terre était partagée, selon les uns, en trois, selon d'autres en quatre sections. Celles-ci se rapportaient aux quatre grandes nations, savoir : aux Celtes, Scythes, Indiens et ./Ethiopiens, qui habitaient tout le confin de l'oval.
Page 1 - ... PYTHÉAS DE MARSEILLE ET LA GÉOGRAPHIE DE SON TEMPS, PAR JOACHIM LELEWEL. OUVRAGE PUBLIÉ PAR JOSEPH STRASZÉWICZ, ORNÉ DE TROIS CARTES GÉOGRAPHIQUES, DRESSÉES ET GRAVÉES PAR I/AUTECR. PARIS, CHEZ L'ÉDITEUR, RUE DU COLOMBIER, N° S, ET A IA LTBBATIIIE POLONAISE, RUE DES MARAIS-SAINT-GERMAINS , N

Informations bibliographiques