Images de page
PDF
[merged small][graphic]
[ocr errors]

CHAPITRE PREMIER 3.

Donné à la Mecque. — 1 versets.

i Au nom du Dieu clément et miséricordieux '.

1. Louange à Dieu, maître de l'univers4,

2. Le clément, le miséricordieux,

3. Souverain au jour de la rétribution 3.

4. C'est toi que nous adorons, c'est toi dont nous implorons le

•ecours.

1 Le mot Koran ou Kour'an veut dire lecture. Avec l'article al, la lecture; livre, le livre par excellence. Le Koran est appelé encore el kitâb, le livre ; kitaboullah, livre de Dieu; kelimel-oullah, parole de Dieu; el terml, livre descendu d'en-haut; el dhikr, admonition ; el forkan, distinction (entre le licite et l'illicite, le bon et le mauvais) ; el mos'haf, le volume [codex par excellence).

* Le premier chapitre est appelé fatihat ol kitâb, chapitre qui ouvre le livre, ou simplement el fatiha; on l'appelle aussi : el tour al el ouafiyi, le chapitre qui complète tous les aulres; el sourat el kafiyè, le chapitre suffisant, c'est-4dire qui tient lieu des autres ; el sourat el hamd, ou el choukr, ou el doua, le chapitre de la louange et des actions de grâces et de la prière ; el sourat el ckafiye, le chapitre qui guérit; el chefa, le remède; aças, la base; sourat el ken;. chapitre du trésor. On l'appelle encore sab'ol meçani, les sept (versets) répétés; car les musulmans les récitent plus souvent que les autres, et en font une prière à laquelle ils attribuent des vertus merveilleuses. On le nomme enlin omm'oul Kour'an, mère du Koran; omm'ol kildb, mère du livre; il ne faut pas confondre l'acception que ce dernier nom a ici avec celles des autres passages du Koran que nous ferons remarquer en leur lieu. Voyez entre autres, chap. III, s, et chapitre XLIII, 3.

1 En arabe, bismillahirrahmani'rrahim. Cette invocation se lit en tête d» tous les chapitres du Koran, le chapitre IX seul excepté. Le mot rahman est appliqué à Dieu comme embrassant dans sa miséricorde tous les êtres, sans distinc- ( tion aucune; rahim, au contraire, veut dire miséricordieux, dans un sens plus restreint, envers les bons, les Gdèles, ceux qui méritent sa grâce. Bien que la traduction donnée ici ne rende pas la nuance qui existe entre ces deux mots arabes, nous l'avons conservée comme étant généralement adoptée.

'Le mot alemin qui se trouve dans le texte a été traduit diversement. La collation de différents passages où se trouve ce mot nous permet de le traduire tantôt par univers, tantôt par tous, tout le monde, les humains.

» Arbitre suprême et absolu au jour du jugement dernier, parce que ce jour-W 1 donnera pour séjour éternel, aux uns le paradis, et aux autres l'enfer.

5. Dirige-nous dans le sentier droit ',

6. Dans le sentier de ceux que tu as comblés de tes bienfaits1, ".. Non pas de ceux qui ont encouru ta colère, ni de ceux qui

«'égarent 3.

CHAPITRE II.

LA VACHE *.
Donné à MtMine. — 386 versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. A. L. M. * Voici le livre sur lequel il n'y a point de doute; «"est la direction de ceux qui craignent le Seigneur;

2. De ceux qui croient aux choses cachées •, qui observent exactement la prière, et font des largesses des biens que nous leur dispensons;

3. De ceux qui croient aux révélations envoyées d'en-haut à toi et avant toi *; de ceux qui croient avec certitude à la vie future.

4. Eux seuls seront conduits par leur Seigneur, eux seuls seront bienheureux.

5. Pour les infidèles, il leur est égal que tu les avertisses ou non : ils ne croiront pas.

'Le sentier droit est Vislam, l'islamisme.

'On entend par les mots: *eux que tu as comblés, etc., les prophètes et les envoyés de Dieu.

1 Les commentateurs appliquent les mots : qui ont encouru ta colère, aux juifs, et les mots : qui s'égarent, aui chrétiens. En général, Mahomet traite avec beaucoup plus de douceur les chrétiens que les juifs. Voy. ch. V, vers. 85-87.

Après le dernier verset de ce chapitre, il faut dire amin (amen) ; c'est la sonrata (usage) fondée sur ces paroles de Mahomet : « Gabriel m'a appris à dire amen chaque fou qui; j'aurais achevé de réciter la fatiha. »

'Ce chapitre a été intitulé la Vache, parce que, entre autres choses, il y e-t question de la vache que Moïse avait ordonné aui Israélites d'immoler. Voy. le verset 63.

• Un grand nombre de chapitres du Koran portent, soit pour titre, soit au premier verset, des lettres isolées, dont la signification et la valeur sont inconnues.

• Par les choses cachées on entend le paradis et l'enfer, les récompenses et les peines de l'autre monde, la résurrection et tout ce qui, en matière de religion, échappe à l'évidence des sens ï.e mot arabe du texte : el ghaib, se prend souvent dans le sens de monde invisible, oppost' au chehadet, monde visible.

'Avant Mahomet, d'autres prophètes avaient reçu la révélation, indépendamment d'un grand nombre de prophètes chargés d'une mission spéciale. C'est surtout à Moïse, à David et à Jésus-Christ, que Mahomet fait ici allusion.

6. Dieu a apposé un sceau sur leurs cœurs et sur leurs oreilles; leurs yeux sont couverts d'un bandeau, et le châtiment cruel les àtten'd.

7. Il est des hommes qui disent : Nous croyons en Dieu et ai» jour dernier ; et cependant ils ne sont pas du nombre des croyants.

8. Ils cherchent à tromper Dieu et ceux qui croient; mais ils ne tromperont qu'eux-mêmes, et ils ne le comprennent pas.

9. Une infirmité siége dans leurs cœurs ', et Dieu ne fera que l'accroître ; un châtiment douloureux leur est réservé, parce qu'ils ont traité les prophètes2 de menteurs.

10. Lorsqu'on leur dit : Ne commettez point de désordres sur la terre3, ils répondent : Loin de là, nous y introduisons le boa ordre.

11. Hélas! ils commettent des désordres, mais ils ne le comprennent pas.

12. Lorsqu'on leur dit : Croyez, croyez ainsi que croient tant d'autres, ils répondent : Croirons-nous comme croient les sotsf Hélas! ce sont eux-mêmes qui sont des sots? mais ils ne le sentent pas.

13.. S'ils rencontrent des croyants, ils disent : Nous sommes croyants; mais dès qu'ils ont rejoint en secret leurs tentateurs *, ils disent : Nous sommes avec vous, et nous nous rions de ceux-là.

14. Dieu se rira d'eux; il les fera persister longtemps dans leur rébellion, errant incertains çà et là.

15. Ce sont eux qui ont acheté l'erreur avec la monnaie de la vérité; mais leur marché ne leur a point profité; ils ne sont plus dirigés dans la droite voie.

16. Ils ressemblent à celui qui a allumé du feu : lorsque le feit a jeté sa clarté sur les objets d'alentour, et que Dieu l'a enlevée

1 Partout dans le Koran, par les hommes dont le cœur est atteint d'une infirmité", Mahomet entend les hypocrites, les hommes d'une foi douteuse et chancelante.

* Nous traduisons indistinctement par prophète ou envoyé ou messager, le mot arabe reçoul, messager. La distinction qu'on établit quelquefois à cet égard est expliquée au chap. XIX, 42, note.

1 Littéralement: ne corrompez pat sur la terre; mots par lesquels on entend les crimes tels que les brigandages, les violences, la débauche et l'idolâtrie. Pour faire mieux ressortir le contraste entre cette phrase et celle qui termine le verset, il faudrait traduire cette dernière : loin de là, nous corrigeons.

'Le telle porte : quand ils sont à l'écart avec leurs Satans. Le mot chéitan, Satan, ne se dit pas seulement en arabe de Satan, diable (diabolus), mais de tout homme ou de tout être qui convie au mal. Dans ce TOrset, on doit entendre par les tentateurs les chrétiens et les juifs, hostiles à la mission de Mahomet, et cherchant à en détourner les Arabes idolâtres et les nouveaux convertis.

« PrécédentContinuer »