Images de page
PDF

CHAPITRE CV.

L'éléphant.

Donné à la Mecque. — 8 versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux. m i. As-tu vu comment le Seigneur a traité les hommes à L'ÉLÉPHANT»?

2. N'a-t-il pas dérouté leurs stratagèmes?

3. N'a-t-il pas envoyé contre eux les oiseaux ababils,

4. Qui leur lançaient des pierres portant des marques imprimées au ciel.

5. Il en a fait comme de la balle dont le grain a été mangé.

CHAPITRE CVI.

LES KOREÏCHITES.

Donné à la Mecque. — 4 versets

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. A l'union des KOREÏCHITES;

2. A leur union, pour envoyer des caravanes pendant l'hiver et l'été I

1 Dans l'année même de la naissance de Mahomet, Abraha, prince de race éthiopienne, régnant en Arabie, entreprit une expédition contre la Mecque, dans le but de démolir le fameux temple de la Caaba, et de faire refluer les peuples qui s'y portaient, vers Sanaa, capitale de son royaume. Selon les traditions du pays, conservées religieusement par les Arabes et sanctionnées par ce chapitre, Abraha perdit toute son armée attaquée par des oiseaux ababil» qui lançaient des traits mortels contre les envahisseurs. L'éléphant blanc que montait Abraha s'agenouilla en signe d'adoration quand on arriva en vne de la Mecque. Abraha reçut le nom de maître de l'Éléphant ou d'homme à l'Éléphant, son armée celui d'hommes à l'Éléphant, et l'année de l'expédition, celui de l'année de l'Eléphant. Sprengel [Uist. de la miiec.) a conjecturé que les oiseaux ababils, si funestes à l'armée d'Abraha, n'étaient autre chose que les pustules et la petite vérole. M. de Hammer (Gemaldesaal, I, 44) cite, à l'appui de cette conjecture, un des biographes de Mahomet, d'après lequel la petite vérole se serait montrée en Arabie pour la première fois, dans l'année même de l'Eléphant.

s. Qu'ils serrent le Dieu de ce temple, le Dieu qui les a nourris et préservés de la famine, 4. El qui les a délivrés des alarmes.

CHAPITRE CVH.

L'aumône 1. *

Donné à la Mecque. — 7 versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

i. Que penses-tu de celui qui traite cette religion de mensonge?

2. C'est celui qui repousse l'orpbelin,

3. Qui ne stimule pas les autres à nourrir le pauvre.

4. Malheur à ceux qui font la prière,

5. Et la font négligemment;

6. Qui la font par ostentation,

7. Et refusent d'acquitter L'AUMONE nécessaire à ceux qui en ont besoinl

CHAPITRE CVIU.

LE KAUTHER.

Donné à la Mecque. — S versets

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

I. Nous t'avons donné le KAUTHER2.

2. Adresse ta prière au Seigneur, et immole-lui des victimes.

3. Celui qui te bait périra sans laisser même une trace de lui *.

'Quelques-uns traduisent le mot mo'oun du texte par ustensiles, choses nécessaires; les commentaires le rendent par icftat, dime, aumône légale. Ce chapitre est aussi intitulé El din, la religion. , 1 Kauther est le nom d'un fleuve ou d'un bassin du paradis.

'Le mot du texte signifie : un animal qui a la queue coupée ou un homme qui ne laisse après lui ni enfants, ni même le souvenir de son nom.

CHAPITRE CIX.

LES INFIDÈLES.
Donné à la Mecque. — 6 versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. Dis : O INFIDÈLES!

2. Je n'adorerai point ce que vous adorez. 8. Vous n'adorerez pas ce que j'adore.

4. Je n'adore pas ce que vous adorez.

5. Vous n'adorez pas ce que j'adore.

6. Vous avez voire religion, et moi j'ai la mienne.

CHAPITRE CX.

L'assistance.
• Donné à la Mecque. — S Tersets.
Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. Lorsque L'ASSISTANCE de Dieu et la victoire nous arrivent, 2. Et que tu vois des hommes entrer par légions dans le sein

de la religion de Dieu, 8. Chante les louanges de ton Seigneur et implore son pardon,

et certes il aime à pardonner.

CHAPITRE CXI.

ABOU-LAHAB '.
Donné à la Mecque. — S versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. Que les deux mains d'ABOU-LAHAB périssent, el qu'il périsse lui-même2!

1 Ce chapitre est proprement intitulé Tabbat (périsse), du premier mot du premier verset.

'Abou-Lahab était oncle de Mahomet et en même temps un de ses ennemis les plus acharnés. Les commentateurs font observer que par les mots les deux mains, on doit entendre les biens, la fortune.

2. Ses richesses et ses œuvres ne lui serviront de rien.

3. 11 sera brûlé au feu flamboyant,

t. Ainsi que sa femme, porteuse de bois '.

5. A son cou sera attachée une corde de filaments de palmier.

CHAPITRE CXH.

L'unité De Dieu».

Donné à la Mecque. — A versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

I. Dis: Dieu est un.

2. C'est le Dieu à qui tous les êtres s'adressent dans leurs besoins. 8. Il n'a point enfanté, et n'a point été enfanté. 4. Il n'a point d'égal en qui que ce soit.

CHAPITRE CXLII».

L'aune Du Jour.

Donné a la Mecque. — » versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. Dis : Je cherche un refuge auprès du Seigneur de L'AUBE DU JOUR,

1 La femme d'Abou-Lahab, nommée Omm Djemil, excitait son mari contre Mahomet ; on dit même qu'elle jetait des épines sur le chemin où Mahomet devait passer : c'est pourquoi il l'appelle porteuse de bois. Elle descendra dans l'enfer chargée d'une ramée.

'Ou plus exactement : la reconnaissance du dogme de l'unité de Dieu.

'Ce chapitre et celui qui le suit sont appelés elmouawwidhelani, c'est à-dire les deux chapitres préservatifs, parce qu'ils commencent par les mots : Je cherche un préservatif, je me réfugie, et parce qu'à cause de cela on les porte sur soi en guise d'amulettes. Le chap. CXII1 est destiné à prémunir contre les malheurs qui peuvent atteindre le corps, et le chap. CX1V contre le» dangers qui menacent l'âme.

s. Contre la méchanceté des êtres qu'il a créés ',

3. Contre le mal de la nuit sombre quand elle nous surprend2,

4. Contre la méchanceté de celles qui soufflent sur les nœuds 3f 6.Contre le mal4 de l'envieux qui nous porte envie.

CHAPITRE CXIV.

LES HOMMES.

Donné à la Mecque. — 6 versets.

Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

1. Dis : Je cherche un refuge auprès du Seigneur des HOMMES,

2. Roi des hommes, 8. Dieu des hommes;

4. Contre la méchanceté de celui qui suggère les mauvaises pensées et se dérobe,

5. Qui souffle le mal dans les cœurs des hommes; 6. Contre les génies et contre les hommes *.

'Contre toute espèce d'êtres que Dieu a créés et qui peuvent faire du mal à l'homme.

'Une nuit très-sombre est ordinairement grosse de malheurs, de crimes, d'incursions.

* Quelques commentateurs croient que par celles qui soufflent dans les nœuds, on doit entendre les femmes en général qui par leurs ruses déconcertent les plans et les résolutions des hommes, tout comme on défait du lil embrouillé en; soufflant. D'autres prétendent qu'il s'agit ici de ces sorcières juives qui faisaient des nœuds et soufflaient sur eux pour ensorceler quelqu'un. Mahomet a été diton ensorcelé ainsi par un juif qui avait fait onze nœuds sur un fil qu'il suspendit dans un puits; l'ange Gabriel révéla alors à Mahomet et le secret de l'ensorcellement et les deux chapitres (CXIII, CXIV). A chaque lecture de ces chapitres un nœud s'évanouit, et Mahomet guérit.

'Le mal d'une nuit obscure, le mal d'un envieux ce sont les suites funestes, les malheurs que fait naître une nuit obscure, que produit l'envie.

'C'est-à-dire, je cherche auprès de Dieu un refuge pour me garantir tant ftontre les haimnes méchants que contre les génies malfaisants.

FIN DU KOJWi.

« PrécédentContinuer »