Joseph de Saint George

Couverture
Guénégaud, 2006 - 243 pages
Joseph de Bologne de Saint George (1745-1799) est le fils d'une esclave de la Guadeloupe et d'un Blanc, propriétaire sucrier de l'une des plus importantes plantations de l'île. Escrimeur redoutable dont l'agilité fit de lui " L'inimitable ", danseur accompli, " un des plus grands violons d'Europe ", compositeur prolifique de concertos pour le violon, de quatuors à cordes et de symphonies concertantes, dont le talent lui valut aussi les surnoms de " Mozart noir " ou de " Voltaire de la musique " ; cofondateur du Concert des Amateurs, mais aussi gendarme de la Garde du roi, peut être agent secret, franc-maçon, officier de la Garde nationale, chargé par la Convention de la formation d'une Légion composée d'hommes de couleur, dont il devint le colonel lorsqu'elle fut transformée en régiment de chasseurs à cheval, on en savait déjà beaucoup sur Joseph de Bologne dit le chevalier de Saint George. Pourtant dans la biographie de ce héros qu'il fréquente depuis plus de vingt ans, Pierre Bardin lève le voile sur quelques incertitudes, voire mystères, qui entouraient encore la vie de ce mulâtre qui fut, à la Cour comme à la ville, un véritable " Don Juan " noir. Son inlassable quête de sources de première main dans les archives, bien souvent inédites, sa connaissance de la société française de métropole ou des îles sous le Vent, dans cette seconde moitié du XVIIIe siècle, où mûrissent les idées de liberté, permettent à Pierre Bardin de nous livrer une biographie très vivante d'un personnage hors du commun.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Section 1
3
Section 2
5
Section 3
9

20 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques