La femme sans visage

Couverture
Marie HAVARD, 18 juil. 2016 - 50 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Envie d'un texte atypique ? "La Femme sans visage" est un conte fantastique & philosophique.

-------

Des larmes, un crocodile et une once de curcuma...

Quel mal absurde touche Réjane, qui verse des larmes de crocodile depuis qu’elle est toute petite ? Un matin, elle se réveille sans visage.

A l’autre bout de la terre, Soraya est une vieille femme extraordinaire, que l’on dit la plus belle femme du monde. Elle n’a jamais pleuré de sa vie...

-------

Extrait : "Un matin, le pire de tous les matins, elle s’était levée sans visage. C’en était fini, les larmes avaient eu raison d’elle. Quand elle s’était regardée machinalement dans le miroir au-dessus des WC, elle n’avait rien vu. Elle avait beau chercher, il n’y avait aucune trace de visage, juste un amas de cellules désordonnées. Personne ne pouvait plus la reconnaître, rien ne la distinguait des autres, ou même d’animaux ou de plantes." 

-------

• «Magnifique ! merci pour ce beau moment, un souffle de vie, un style léger, élégant et poétique. Bravo ! » (Cécile)

• «Cette histoire est une fable contemporaine surréaliste très poétique. À découvrir ! » (JS)

• «Ce texte sort des sentiers battus, il est surprenant et le style épuré » (lonely Lisa)

• «C'est une histoire fantastique au parfum de légende indienne » (Olivia)

• «Un conte, une fable, une histoire merveilleuse » (Nathan)

-

Le titre de cette nouvelle a été choisi suite à un échange participatif avec un échantillon de lecteurs que je remercie : Amélie, Saby, Martine, Richard, Fabienne, Cécile, Elodie, Julien, Jérôme, Yves-Lise, Vanessa.

-

Nouvelle de 9600 mots, 40 minutes de lecture.

-------

L'auteur : Marie Havard vit dans le sud de la France, près de Montpellier. Elle a déjà publié en auto-édition deux romans, "Les Voyageurs Parfaits" et "Les Larmes du Lac".

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

La femme sans visage

Avis d'utilisateur  - beadal - Babelio

J'ai bien aimé ce conte liant deux femmes que tout oppose, par quelque chose qui transformera leur vie pour toujours... Je ne m'attendais pas à cette jolie nouvelle qui m'a enchantée et transportée ... Consulter l'avis complet

La femme sans visage

Avis d'utilisateur  - TiboLexie - Babelio

Fantastique destin croisé de deux femmes aux univers différents. Emouvant et magique. Consulter l'avis complet

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2016)

Originaire de Béziers où elle est née en 1983, Marie Havard réside dans l'Hérault. Après avoir découvert l'Ecosse en échange Erasmus, elle n'a cessé de voyager (Etats-Unis, Japon, Canada, Nouvelle-Zélande...) et ces découvertes du monde et de ses différentes cultures sont une source d’inspiration.


Après avoir achevé ses études de Lettres Modernes, en 2005, inspirée par son voyage en Ecosse, l’auteure s’est lancée dans la rédaction de son premier roman. Cinq ans plus tard, "Les Voyageurs Parfaits" est terminé et Marie décide de le publier en auto-édition, afin de donner une chance d’exister concrètement à ce texte. 


L’écriture l’accompagne toujours au quotidien, et alors qu’elle travaille sur un sujet plus fort, celui de la perte d’un enfant in utero, elle vit elle-même la tragédie. L’envie de continuer ce roman n’en est que plus forte, et elle publie "Les Larmes du Lac" en auto-édition en mai 2015. 


En 2017, Marie Havard est devenue membre du Club des Indés, un groupe de soutien entre auteurs indépendants. Elle participe régulièrement à des concours de nouvelles.

Informations bibliographiques