Abrégé de la grammaire française: ou, Extrait de la Nouvelle grammaire française ...

Couverture
R. Lockwood & son, 1854 - 234 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 140 - Celui qui met un frein à la fureur des flots Sait aussi des méchants arrêter les complots. Soumis avec respect à sa volonté sainte, Je crains Dieu, cher Abner, et n'ai point d'autre crainte Cependant je rends grâce au zèle officieux Qui sur tous mes périls vous fait ouvrir les yeux.
Page 97 - C'est un droit qu'à la porte on achète en entrant. Il faut qu'en cent façons, pour plaire, il se replie; Que tantôt il s'élève et tantôt s'humilie; Qu'en nobles sentiments il soit partout fécond ; Qu'il soit aisé, solide, agréable, profond...
Page 41 - Que j'aie reçu Que tu aies reçu Qu'il ait reçu Que nous ayons reçu Que vous ayez reçu Qu'ils aient reçu...
Page 52 - Dans leurs temps simples, ils se conjuguent comme les verbes de la conjugaison à laquelle ils appartiennent ; c'est-àdire se tromper, sur aimer; se réunir, sur finir, etc.
Page 97 - La déesse tenait d'une main un sceptre d'or pour commander aux vagues, de l'autre elle portait sur ses genoux le petit dieu Palémon, son fils, pendant à sa mamelle. Elle avait un visage serein et une douce majesté qui faisait fuir les vents séditieux et toutes les noires tempêtes. Les Tritons conduisaient les chevaux et tenaient les rênes dorées.

Informations bibliographiques