Images de page
PDF
ePub
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Imprimé pour la première fois dans le premier volume des Euvres posthumes ,

qui forme le tome VII de l'édition de 1682 (*).

(*) Textes comparés à l'édition originale de 1682 , qui, dès qu'elle a paru, a été corrigée par ordre, au moyen de cartons, mais que nous reproduisons non corrigée : 1° l'édition de 1682 cartonnée; 2° les deux éditions d'Amsterdam 1683 et de Bruxelles 1094; 3° pour quelques parties, les Fragments de Molière, comédie de Champmeslé, 1682.

[blocks in formation]

(1) Voici quelle est la liste des personnages dans les éditions de 1683 et de 1694:

P ACTEURS. - D. JUAN. -D. Louis, père de D. Juan. — Elvire, maîtresse de D. Juan. - D. Alonse, D. Carlos, frères de D. Elvire. Gusman, valet de D. Elvire. SGANARELLE, valet de D. Juan. - La VIOLETTE, Ragotin, laquais de D. Juan. M" DIMANCHE La Rambe, bretteur. Pierrot, paysan, amant de Charlotte.

CHARLOTTE, paysanne. MATHURINE, paysanne. LA STATUE du Commandeur.

Un Spectre.

Trois suivants de D. Alonse. Un povre (sic).

(2) Tel est le texte de tous les exemplaires de 1682, aussi bien des trois non cartonnés que nous avons pu voir, que de ceux qui ont des cartons. Pourtant ce personnage, à la scène où il figure, qui est la seconde de l'acte III, ne porte pas, dans les non cartonnés, le nom de FranCISQUE; mais il y est simplement appelé LE PAUVRE. Il est difficile de s'expliquer que même des exemplaires non corrigés donnent, dans cette liste, un nom propre qui ne reparaît pas dans la pièce.

[blocks in formation]

Quoi que puisse dire Aristote, et toute la philosophie, il n'est rien d'égal au tabac : c'est la passion des honnêtes gens; et qui

1) Dans les éditions de 1683 et de 1694, la pièce n'est pas intitulée Dom Juan, mais simplement le Festin de Pierre. Leur feuillet de titre porte : « Le Festin de Pierre, comédie par J. B. P. de Molière. Édition nouvelle et toute différente de celle qui a paru jusqu'à présent. » Dans l'une et dans l'autre, elle est précédée de l'avis suivant :

e L'IMPRIMEUR AU LECTEUR.

- De toutes les pièces qui ont été publiées sous le nom de M. Molière, aucune ne lui a été contestée, que le Festin de Pierre. Car bien que l'invention en parût assez de sa façon, on la trouva néantmoins si mal exécutée, que plustôt que de la lui attribuer, on aima mieux la faire passer pour une méchante copie de quelqu'un qui l'avoit vu représenter, et qui, en ajoutant des lambeaux à sa fantaisie à ce qu'il en avoit retenu, en avoit formé une pièce à sa mode.

« Comme on demeuroit d'accord que Molière avoit fait une pièce de théâtre qui portoit ce titre, j'ai fait ce que j'ai pu pour en avoir une bonne copie. Enfin un ami m'a procuré celle que je donne ici, et bien que je n'ose pas assurer positivement qu'elle soit composée par Molière, au moins paroît-elle mieux de sa façon, que l'autre que nous avons vu courir sous son nom jusques à présent. J'en laisse le jugement au lecteur et me contente de lui donner la pièce telle que je l'ai

pu avoir. (2) Les mots : re tenant une tabatière, » manquent dans les éditions de 1683 et de 1694, qui omettent, on le verra, la plupart des indications de ce genre et des jeux de scène.

« PrécédentContinuer »