Anacharsis Cloots: l'orateur du genre humain, Volume 2

Couverture
A. Lacroix, Verboeckhoven & ce., 1865 - 480 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 106 - L'un se proclame l'ami du peuple; l'autre, le défenseur incorruptible de ses droits ; un autre a inventé le baume de la république universelle; mais s'ils obtiennent quelques succès, la réflexion a bientôt dissipé leur prestige ; avant d'avoir atteint le but, ils se font connaître; et le peuple, honteux d'avoir été leur dupe, chasse tous ces baladins; ou s'il laisse subsister leurs tréteaux, il ne les écoute du moins que pour rire de leurs folies, et ne répond à leurs caresses que par...
Page 175 - Il ne s'immisce point dans le gouvernement des autres nations ; il ne souffre pas que les autres nations s'immiscent dans le sien.
Page 311 - L'ami des rois et le procureur général du genre humain s'entendent assez bien. Le fanatique couvert de scapulaires et le fanatique qui prêche l'athéisme ont entre eux beaucoup de rapports.
Page 352 - Tel appelait la France à la conquête du monde , qui n'avait d'autre but que d'appeler les tyrans à la conquête de la France. L'étranger hypocrite qui depuis cinq années proclame Paris la capitale du globe , ne faisait que traduire dans un autre jargon les anathêmes des vils fédéralistes, qui vouaient Paris à la destruction.
Page 80 - Si l'on entend que l'univers entier aura les mêmes lois, il est évident que quoique les principes de la nature et la Déclaration des droits soient de tous les lieux comme de tous les temps, leur application est subordonnée à une foule de circonstances locales qui nécessitent des modifications.
Page 147 - Voici trois articles, trois résultats d'une méditation profonde, que je soumets à la sagesse de mes collègues : • « PROJET DE DÉCRET. » La Convention nationale, voulant mettre un terme aux erreurs, aux inconséquences, aux prétentions contradictoires des corporations et des individus qui se disent souverains, déclare solennellement, sous les auspices des Droits de l'homme :
Page 441 - Qu'est-ce que tu écris? Tout cela est inutile; ceci est un procès politique: vous avez parlé aux Cordeliers, tandis qu'il fallait agir; cette franchise indiscrète vous a perdus ; on vous arrête en chemin , et sur le coup de temps ; vous deviez savoir que tôt ou tard les instruments des révolutions sont brisés. Il vous restait une ressource, vous l'avez manquée. Cependant, soyez tranquilles, s'adressant à Hébert, Vincent et Momoro, le temps nous vengera ; le peuple victimera les juges...
Page 445 - Coquin !" ce me dit-il d'une arrogance extrême ; " Va chercher tes coquins ailleurs; coquin toi-même : Ici tous sont égaux ; je ne te dois plus rien ; Je suis sur mon fumier, comme toi sur le tien.
Page 106 - ... cagots; il est en économie politique des charlatans, comme dans l'art de guérir; on les reconnaît à leur haine pour la philosophie et les lumières, à leur adresse à caresser les préjugés et les passions du peuple qu'ils veulent tromper; ils se vantent avec effronterie; ils parlent sans cesse de...
Page 36 - Vous sortez d'un long esclavage ; vous êtes novices dans l'art de vivre libres : la malveillance de votre clergé, de votre noblesse, de votre magistrature vous indiquera des routes périlleuses. La sagesse de nos conseils sera la seule autorité que nous exercerons sur vous. Votre bonheur est l'unique fruit que nous prétendons tirer de l'abaissement de vos tyrans. L'intérêt de l'agriculture, du commerce, de...

Informations bibliographiques