Nouvelle biographie universelle [afterw.] générale, publ. sous la direction de m. le dr. Hoefer, Volume 32

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 59 - Eux-mêmes s'en glorifient, eux-mêmes avec un mépris féroce ne nous désignent que comme les patriotes du 10 août, se réservant le titre de patriotes du 2 septembre. Ah ! qu'elle reste, cette distinction digne, en effet, de l'espèce de courage qui leur est propre ! qu'elle reste, et pour notre justification durable et pour leur long opprobre!
Page 139 - Fa comparé à Voltaire, et ce rapprochement est vrai par plus d'un côté : comme Voltaire, Lucien dit sans ménagement et sans retenue ce que tout le monde pensait de son temps ; tous deux sont inspirés par cet esprit de critique, de doute et d'incrédulité qui caractérise les époques de dissolution; tous deux travaillent sans scrupule à la démolition d'un vieil édifice social; tous deux manient avec une égale dextérité l'arme redoutable du ridicule. Lucien n'est nullement un philosophe...
Page 283 - Luxembourg ne pétille pas d'esprit. Ce ne sont pas des saillies et ce n'est pas même proprement de la finesse : mais c'est une délicatesse exquise, qui ne frappe jamais, et qui plaît toujours. Ses flatteries sont d'autant plus enivrantes •qu'elles sont plus simples ; on dirait qu'elles lui échappent sans qu'elle y pense, et que c'est son cœur qui s'épanche, uniquement parce qu'il est trop rempli. Je crus m'apercevoir, dès la première visite, que, malgré mon air gauche et mes lourdes phrases,...
Page 67 - Sa Majesté veut qu'on fasse sentir les dernières rigueurs à ceux qui ne voudront pas suivre sa religion, et ceux qui auront la sotte gloire de vouloir rester les derniers doivent être poussés jusqu'à la dernière extrémité.
Page 269 - On ignore la date de sa naissance et celle de sa mort. On sait- seulement qu'il a vécu à la fin du Xe siècle et au commencement du siècle suivant.
Page 677 - Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes cho« ses, et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ai dit. » Puis, parlant plus loin de ceux qui l'avaient méconnu, il dit : « Ils m'ont haï sans aucun sujet • mais lorsque le « consolateur, l'Esprit de vérité qui procède du Père, et « que je vous enverrai de la part de mon Père, sera venu., « il rendra témoignage de moi, et vous en rendrez aussi
Page 503 - Sur le premier point , la commission répond sans difficulté que cette poésie a existé, qu'elle était généralement répandue, qu'elle avait un caractère touchant et sublime. Sur le second point , la société avoue qu'il lui est difficile de répondre catégoriquement. Elle déclare avoir recueilli , cependant, des fragments de poèmes qui renferment souvent la substance et quelquefois presque les expressions mêmes de passages contenus dans les poèmes dont Macpherson a publié la traduction,...
Page 49 - La constitution que vous avez faite, en renfermant beaucoup de bonnes choses, en contient qui sont contraires à la dignité et à la souveraineté du peuple français, dont Saint-Domingue ne forme qu'une portion.
Page 507 - Macpherson-Ossian a été original, singulier, hardi; c'est l'homme du dix-huitième siècle qui est intéressant et original, sous le masque, sous le manteau du barde aveugle. Son Oscar, sa Malvina, son Fingal , tous ces personnages qu'il a corrigés, embellis, mis en mouvement, dans son poème , ont un reflet de cet esprit sentimental du dix-huitième siècle. La simplicité prétendue de Macpherson n'existe que dans un point , la monotonie.
Page 95 - Comme poète, Charles Loyson est juste un intermédiaire entre Millevoye et Lamartine, mais beaucoup plus rapproché de ce dernier par l'élévation et le spiritualisme habituel des sentiments. Les Ëpitrcs à M.

Informations bibliographiques