Images de page
PDF
ePub

dictions, par les mérites de la Passion de Jesus-Christ.

Accusez-vous avec beaucoup de simplicité & de sincérité ; & une bonne fois en votre vie satisfaites si bien vộrre conscience sur cet article , qu'il ne vous en råste plus d'inquiétude. Aprés cela écoutez avec douceur & docilité les avis falutaires du Ministre de Dieu , & la pénitence qu'il vous imposera : Ouy c'est aflcûrement Dieu que vous écoutez alors, puis qu'il a dit à ses ministres, celuy qui vous écoute, m'écoute moy-me. Aprés avoir entendu tout ce qu'il aura voulu vous dire , prenez en main la protestation suivante , que vous aurez luë & méditée avant la confession, & qui doit terminer cet exercice de la pénitence : Prononcez-la avec le plus d'attention & de componction de ceur que vous pourrez.

CHAP CHAPITRE XX.

JE

Protestation de l'ame à Dieu pour

s'établir dans une ferme résolution
de le servir , pour conclure les
actes de pénitence.
E soulignée trés-indigne créature de

Dieu, fais la protestation suivante en la présence de la divine Majesté, & de toute la Cour céleste.

Aprés avoir bien considéré l'immense bonté de Dieu,qui m'a créée, conservée, faûtenuë , délivrée de tant de dangers , & comblée de tant de bienfaits : Aprés avoir vivement fenti tous les effets de sa miséricorde incompréhensible , qui m'a tolérée dans mes péchez avec tant de douceur , qui m'a rappellée à elle tant de fois par ses aimables & fréquentes inspirations, quia attendu ma conversion avec tant de patience jusqu'à cette N..... année de ma vie ; quelque opposition que j'y aye pû apporter par mon ingratitude, par mon infidélité , par le délay de ma pénitence , & par le mépris de ses saintes graces : Aprés avoir bien considéré la prophanation que

D

[ocr errors]

j'ay faite fi souvent de mon anne , & de toute la sainteté que j'avois reçûë dans mon sacré Baptême , & que j'avois vouée & consacrée à mon Dieu, par la promesse qu’on luy en fit alors pour moy. Enfin revenanta moy-même, prolternée de coeur & d'esprit devant le tribunal de la Justice de Dieu, je me reconnois & me confesse coupable, & entiérement convaincuë du crime de Leze-majesté divine , & de la mort de Jesus-Christ, qại n'est mort sur la Croix que parce que j'ay péché. Ainsi j'avoue que j'ay justement mérité d'être éternellemenç damnée;

Cependant aprés avoir détesté mes péchez de tout mon cæur, je me tourne aujourd'huy vers le thrône du Pére des miséricordes ; & je luy crie, Grace, mon Dieu, Grace: Je vous la demande avec la rémission entiére de mes péchez au nom de Jesus-Christ vôtre Fils , qui eft mort sur la Croix pour mon salut, C'est en luy qu'établissant toute mon espérance , je renouvelle aujourd'huy , omon Dieu , la profession de toute la fidélité que je vous avois promise dans mon Baptême. Ainsi maintenant comme alors, je renonce au diable monde &à la chair, en déteftant pour

au

le reste de mes jours toutes leurs @uvres, avec leurs pompes & leurs concupiscences , & m'engageant irrévocablement à vous servir,& à vous aimer durant toute ma vie , ô mon Dieu infiniment débonnaire & miséricordieux. Ouy, mon Dieu, c'est en cette veüe que je vous consacre mon ame avec toutes ses puissances, mon cæur avec toutes ses affections

& mon corps avec tous ses sens; en vous protestant que je ne veux plus me servir de rien de tout ce qui est en moy,

contre la volonté de votre divine Majesté; & me dévoüant à vous avec toute l'obéissance que vous doit une fidelle créature. Mais hélas ! Si par la malice de mon ennėmi, ou par quelque infirmité humaine , je manque de fidélité à vos graces & à mes bonnes résolutions; je proteste que je ne

négligeray rien avec du Saint-Esprit , pour me relever au moment de ma chute.

Voila ma résolution inviolable , & mon intention à jamais irrévocable ausquelles je ne veux mettre ni aucune reserve, ni aucune exception. Je fais cette protestation en la divine presence de mon Dieu, à la vûë de l'Eglise triomphante, & à la face de l'Eglise

la grace

[ocr errors]

inilitante ma inere , qui la reçoit icy par son Ministre député à cet effet. Daignez, ô Dieu éternel, tout bon & tour puissant, Pere, Fils , & Saint Esprit, recevoir en odeur de suavité ce Sacrifice que je vous fais de tout ce que je fuis : Et comme il vous a plî me faire la grace de vous le présenter; qu'il plaise aulli à votre divine bonté, me faire encore la grace d'en remplir les obligations. Omon Dieu, vous étes mon Dieu , le Dieu de mon cæur, le Dieu de mon esprit, le Dieu de toute mon ame : Je vous adore , & je vous aime , comme je veux vous adorer & vous aimer durant toute l'eternité. Vi

ve Jesus.

CHAPITRE XXI.

Conclusion de tout ce qui a été dit

du premier dégré de la pureté

d'ame.

A

Prés avoir fait cette proteftation,

écoutoz en esprit, & avec toute l'attention de votre cæur, la sentence que J sus-Christ prononcera dans le Cicl, sur le thrône de la misericorde,

« PrécédentContinuer »