De la vie et des actions d'Alexandre le Grand, Volume 1

Couverture
M. Brunet, 1709
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 6 - ... par écrit dudit Expofant ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des exemplaires contrefaits , de quinze cens livres d'amende contre chacun des contrevenans ; dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris, l'autre...
Page 6 - ... cher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France le fleur HUE DE MIROMÉNIL, qu'il en fera enfuite remis deux exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre , un dans celle de notre très -cher & féal Chevalier, Chancelier de France...
Page 6 - Secrétaires, foi foit ajoutée comme à l'original. Commandons au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis de faire pour l'exécution d'icelles tous actes requis & néceflaires, fans demander autre perraiffion, & nonobftant clameur de Haro , Chartre Normande & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Page 363 - Cependant, plusieurs dé ses soldats étaient malmenés en cette attaque , sans en pouvoir tirer raison, n'ayant pas moins de peine à retirer leurs machines qu'à les faire avancer. Il fit donc sonner la retraite...
Page 342 - ... la digue , & avec des crocs amenoient à eux les branches qui fortoient en dehors , & les tirant de force, ils entraînoient avec elles tout ce qu'il y avoit deffus.
Page ii - ... peut douter que cette traduction ne soit le chef-d'œuvre d'un excellent ouvrier. Tout y est digne de Quinte-Curce; et pour aller plus avant, sans aller au delà de la vérité , tout y est digne d'Alexandre. Ceux qui savent ce que coûtent les belles choses , et qu'on ne peut donner trop de temps aux productions parfaites , ne s'étonneront point que M. de Vaugelas y ait travaillé plus de trente ans. Il n'ya point d'homme d'esprit qui ne crût avoir bien employé sa vie, quelque longue qu'elle...
Page 349 - Tyr derrière lui comme une marque qu'on pouvait lui résister. Il résolut donc de faire un dernier effort avec un plus grand nombre de navires, qu'il chargea de la fleur de ses troupes. Il se donna un...
Page 455 - ... de cavernes fort profondes, pour servir de réceptacle aux débordements impétueux de ce fleuve, qui, franchissant ses barrières, noierait la ville, s'il ne trouvait à se décharger dans ces lieux souterrains. Ils sont tous revêtus de brique et cimentés de bitume. Pour joindre les deux côtés de la ville il ya un pont de...
Page 52 - ... des Athéniens tiennent plus de l'impudence que de la folie. Thébains, vous disent-ils, recevez sur vous la foudre dont l'Attique est menacée ; et, afin que nous demeurions en paix , faites la guerre , à votre perte , contre un prince redoutable , votre ami et votre allié. Opposez vos corps et vos biens, pour empêcher que Philippe ne prenne enfin la vengeance des injures que nous lui avons faites. Sont-ce là des demandes de personnes de bon sens, ou qui pensent que les autres en conservent...
Page 130 - Mais, de toutes les choses que firent les Athéniens par mépris et par orgueil , il n'y en eut point qui toucha plus Alexandre que l'affection qu'ils témoignèrent aux Thébains 6. Car ils avaient reçu chez eux, contre sa défense expresse, tous les Thébains qui se sauvèrent parmi les ruines de leur patrie , et montrèrent tant de douleur de leur infortune, que la tristesse publique fut cause qu'ils remirent à une autre fois la solennité des...

Informations bibliographiques