Courier de la patrie, ou Journal des municipalités, assemblées provinciales, districts & Garde nationale de France, Numéro 1

Couverture
1790
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 17 - Je défendrai donc, je maintiendrai la liberté constitutionnelle, dont le vœu général, d'accord avec le mien, a consacré les principes. Je ferai davantage, et de concert avec la...
Page 11 - ... vous y conduire, lorsque je formai le dessein de vous rassembler et de réunir, pour la félicité publique, les lumières et les volontés des représentants de la nation ; mais mon bonheur et ma gloire ne sont pas moins étroitement liés au succès de vos travaux.
Page 13 - ... nommés librement par tous les citoyens. Vous avez amélioré ces vues de plusieurs manières, et la plus essentielle sans doute est cette...
Page 19 - Joignez- vous à moi pour les arrêter, et empêchons de tous nos efforts que des violences criminelles ne viennent souiller ces jours où le bonheur de la nation se prépare. Vous qui pouvez influer par tant de moyens sur la confiance publique, éclairez sur ses véritables intérêts le peuple qu'on...
Page 17 - Je ne dois point le mettre en doute : en achevant votre ouvrage, vous vous occuperez sûrement avec sagesse et avec candeur de l'affermissement du pouvoir exécutif, cette condition sans laquelle il ne saurait exister aucun ordre durable au dedans ni aucune considération au dehors.
Page 20 - Puisse cette journée où votre monarque vient s'unir à vous de la manière la plus franche et la plus intime, être une époque mémorable dans l'histoire de cet empire! Elle le sera, je l'espère, si mes vœux ardens, .si mes instantes exhortations peuvent être un signal de paix et de rapprochement entre vous.
Page 17 - Se , de concert avec la reine , qui partage tous mes fentimens, je préparerai de bonne heure l'efprit & le cœur de mon fils au nouvel ordre de chofes que les circonftances ont amené. Je l'habituerai, dès fes premiers ans, à être heureux du bonheur des François, & a recorfnoître toujours, malgré le langage des flatteurs, qu'une fage co'nflitution le préfervera de...
Page 15 - ... au rétablissement de l'ordre et à la prospérité du royaume. Nous ne devons point nous le dissimuler, il ya beaucoup à faire pour arriver à ce but. Une volonté suivie , un effort général et commun sont absolument nécessaires pour obtenir un succès véritable.
Page 12 - ... je crois le moment arrivé où il importe à l'intérêt de l'État que je m'associe d'une manière encore plus expresse et plus manifeste à l'exécution et à la réussite de tout ce que vous avez concerté pour l'avantage de la France. Je ne puis saisir une plus grande occasion que celle...
Page 19 - Dation fe prépare. Vous qui pouvez influer par tant de moyens fur la confiance publique , éclairez fur fes véritables intérêts le peuple qu'on égare , ce bon peuple qui m'eft fi cher, & dont on m'affure que je fuis aimé , quand on veut me confoler de mes peines.

Informations bibliographiques