Nouveau dictionnaire historique; ou, Histoire abrégée de tous les hommes qui se sont fait un nom par des talens: des vertus, des forfaits, des erreurs, &c. depuis le commencement du monde jusqu'à nos jours ... avec des tables chronologiques pour réduire en corps d'histoire les articles répandus dans ce dictionnaire, Volume 8

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 249 - Il ne cherche point dans les hommes ce qu'ils ont de mauvais, pour les décrier, il trouve ce qu'ils ont de ridicule pour s'en réjouir, il se fait un plaisir secret de le connaître, il s'en ferait un plus grand de le découvrir aux autres, si la discrétion ne l'en empêchait.
Page 179 - Condé et plusieurs grands seigneurs , de se réunir à la communion Romaine, il le fit avec tant de succès que la cour l'envoya au pays Messin avec le P.
Page 227 - Leurs puissances réunies n'avaient pu mettre en mer une armée navale plus forte que celle de la république. Les Anglais et les Hollandais combattirent comme des nations accoutumées à se disputer l'empire de l'Océan.
Page 477 - La dernière année de fon Pontificat , il voulut réparer la célèbre bibliothèque du Vatican , à laquelle le dernier fac de Rome avoit caufé un grand dommage. Il réfolut de n'épargner ni foins ni dépenfes , pour la rendre la plus riche & la plus belle de l'Univers. Il fit bâtir dans la...
Page 590 - Les charmes de son esprit, de sa figure et son caractère ayant fait une vive impression sur tous les cœurs, les dames de la cour, dévorées par l'envie, la calomnièrent auprès de la reine, qui la fit emprisonner.
Page 450 - C'étoit un fage fur le trône , fouverain bienfaifant , jufte appréciateur du mérite , enfin le modèle des véritables héros. Il s'attacha à polir les mœurs des Polonois , à faire fleurir les fciences & les arts , à fortifier les places de guerre , à embellir les principales...
Page 44 - Hißoire d'Angleterre.Vou\ra%u qu'il publia fous ce nom , a eu un grand fuccès , & il le mérite à bien des égards. Mais on voit clairement que c'eft en partie le chagrin , l'aigreur & la haine qui lui ont mis la plume à la main , & qu'il s'eft orgueilleufement flatté de faire repentir fa patrie de l'avoir contraint à s'exiler.
Page 249 - Il vit dans une condition méprisée de ceux qui ont tout, enviée de ceux qui n'ont rien, goûtée de ceux qui font consister leur bonheur dans leur raison.
Page 1 - Rabelais, ami de l'indépendance, quitta tout-à-fait l'habit religieux , et alla étudier en médecine à Montpellier , où il prit le bonnet de docteur. Son mérite lui procura, une chaire dans cette faculté, en i5;-jr.
Page 138 - Jean de la ) né dans le diocefe de Nantes , entra dans la congrégation de l'Oratoire. Son talent pour la prédication fe manifefta de bonne heure. Il remplit avec fuccès les principales chaires de la province & de la capitale. Cet orateur mourut en 1711, dans fa 5çe année.

Informations bibliographiques