Œuvres de Molière, Volume 14

Couverture
Hachette et cie., 1876
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 355 - faites. Moquonsnous donc de cette chicane où ils veulent assujettir le goût du public, et ne consultons dans une comédie que l'effet qu'elle fait sur nous. Laissonsnous aller de bonne foi aux choses qui nous prennent par les entrailles, et ne cherchons point de raisonnements pour nous empêcher d'avoir du plaisir 1
Page 209 - Bien qu'on soit deux moitiés de la société, Ces deux moitiés pourtant n'ont point d'égalité : L'une* est moitié suprême et l'autre subalterne; L'une en tout est soumise à l'autre qui gouverne*; Et ce que le soldat, dans son devoir instruit, 705 Montre d'obéissance au chef qui le conduit, Le valet à son
Page 27 - au divertissement de son roi. Quand je n'y réussirai pas, ce ne sera jamais par un défaut de zèle ni d'étude, mais seulement par un mauvais destin, qui suit assez souvent les meilleures intentions, et qui sans doute affligerait sensiblement, SIRE, De VOTRE MAJESTÉ Le trèshumble, trèsobéissant et trèsfidèle serviteur et sujet,
Page 332 - la tète à l'endroit le plus beau. Le commandeur vouloit la scène plus exacte; Le vicomte indigné sortoit au second acte; . L'un, défenseur zélé des bigots mis en jeu. Pour prix de ses bons mots le condamnoit au feu ; L'autre, fougueux marquis, lui déclarant la guerre, Vouloit venger la cour immolée au parterre.
Page 354 - les règles n'est pas de plaire, et si une pièce de théâtre qui a attrapé son but n'a pas suivi un bon chemin. Veuton que tout un public s'abuse sur ces sortes de choses, et que chacun n'y soit pas juge
Page 37 - Bien que dans les côtés il put être à son aise, Au milieu du devant il a planté sa chaise, Et de son large dos morguant les spectateurs, Aux trois quarts du parterre a caché les acteurs. Un bruit s'est élevé, dont un autre eût eu honte
Page 361 - et l'auteur n'a pas mis cela pour être de soi un bon mot, mais seulement pour une chose qui caractérise l'homme, et peint d'autant mieux son extravagance, puisqu'il rapporte une sottise triviale qu'a dite Agnès comme la chose la plus belle du monde, et qui lui donne une joie inconcevable. C'est mal répondre.
Page 425 - ce panneau. Mais enfin j'en ferai ma déclaration publiquement. Je ne pré-tends faire aucune réponse à toutes leurs critiques et leurs contrecritiques. Qu'ils disent tous les maux du monde de mes pièces, j'en suis d'accord. Qu'ils s'en saisissent après nous, qu'ils les retournent comme un habit pour les mettre sur leur théâtre 1
Page 347 - que d'entrer comme il faut dans le ridicule des hommes, et de rendre agréablement sur le théâtre les défauts de tout le monde. Lorsque vous peignez des héros, vous faites ce que vous voulez*. Ce sont des portraits à plaisir, où l'on ne
Page 342 - les traits d'une censure générale; et profitons de la leçon, si nous pouvons, sans faire semblant qu'on parle à nous. Toutes les peintures ridicules qu'on expose sur les théâtres doivent être regardées sans chagrin* de tout le monde. Ce sont miroirs publics, où il ne faut jamais témoigner qu'on se voie; et c'est se taxer

Informations bibliographiques