Description de la Cathédrale de Strasbourg

Couverture
G.L. Schuler, 1817 - 120 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 119 - Sur sa tombe on a sculpté une presse, et mis l'épitaphe suivante, dont voici la traduction : « Je repose ici, Jean Mentelin, qui, par la grâce de Dieu, ai le premier inventé, dans Strasbourg, des caractères d'imprimerie, au moyen desquels un homme écrira plus dans un jour qu'autrefois dans un an.
Page 54 - ... singulière finesse du travail. Je ne crois pas, que jamais aucun Architecte ait rien produit d'aussi hardiment imaginé, d'aussi heureusement pensé, d'aussi proprement exécuté. Il ya plus d'art et de génie dans ce seul morceau, que dans tout ce que nous voyons ailleurs de plus merveilleux.
Page 100 - Ce globe avait trois pieds de diamètre et tournait toutes les vingt-quatre heures : il représentait le lover et le coucher du soleil et de la lune, ainsi que le cours et le mouvement du firmament.
Page 66 - III (terni) mensis Augusti MDCCXXVIII summum templum cum civitate nee non vicinis longe lateque provinciis concussum fuit maxima vi stupendum admodum aquas ad dimidiem yiri staturam evectas ex hoc receptaculo in subjectam aream octodecim usque pedes ejecit (Plaque commémorative.
Page 20 - Les maçons, préposés à la construction de ces différents monuments, et leurs élèves se répandirent dans toute l'Allemagne, où leurs noms devinrent bientôt fameux. Pour se distinguer du commun de la gent maçonnique, qui ne savait employer que le mortier et la truelle, tandis qu'eux ne maniaient que l'équerre, le niveau...
Page 55 - ... finesse du travail. Je ne crois pas, que jamais aucun architecte ait rien produit d'aussi hardiment imaginé, d'aussi heureusement pensé, d'aussi proprement exécuté. Il ya plus d'art et de génie dans ce seul morceau, que dans tout ce que nous voyons ailleurs de plus merveilleux. Je n'ose proposer à nos artistes de nous donner par imitation quelque chose de semblable, ils désespéreraient bientôt du succès. Ils n'ont ni l'imagination assez vive pour oser, ni la main assez sûre pour exécuter...
Page 36 - Le haut du grand portail est orné de six colonnes et de plusieurs belles statues élevées sur un triangle au-dessus duquel est le PèreÉternel représenté dans toute sa gloire...
Page 69 - La cloche des portes , ainsi nommée parcequ'on la sonne pendant un quartd'heure le matin et le soir, avant l'ouverture et la fermeture 'des portes de la ville.
Page 38 - Au-dessus de la porte se trouvent quatre rangs de figures , représentant les principaux traits de la passion et de la résurrection de...

Informations bibliographiques