Journal historique et littéraire, Volume 15

Couverture
P. Kersten., 1848
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 537 - C'est pourquoi les lois divines et humaines s'élèvent contre ceux qui s'efforcent d'ébranler, par des trames honteuses de révolte et de sédition , la fidélité aux princes, et de les précipiter du trône.
Page 537 - Comme nous avons appris que des écrits semés parmi le peuple proclament certaines doctrines qui ébranlent la fidélité et la soumission dues aux princes et qui allument partout les flambeaux de la révolte, il faudra empêcher avec soin que les peuples ainsUrompés ne soient entraînés hors de la ligne de leurs devoirs. Que tous considèrent que, suivant l'avis de l'Apôtre, il n'ya point de puissance qui ne vienne de Dieu; celles qui existent ont été établies par Dieu.
Page 61 - ... dans cette ville sainte , les applaudissements et les réunions trop enthousiastes de la population. » Elles sont encore connues de tous, vénérables frères , les paroles de notre allocution dans le consistoire du 4 octobre de l'année dernière , par lesquelles nous avons recommandé aux souverains une paternelle bienveillance et des sentiments plus affectueux envers leurs sujets, en même temps que nous exhortions de nouveau les peuples à la fidélité et à l'obéissance envers les princes....
Page 537 - C'est pour cela , et afin de ne pas se souiller d'une si grande tache , que les premiers chrétiens , au milieu- de la fureur des persécutions, surent cependant bien servir les empereurs et travailler au salut de l'empire , comme il est certain qu'ils le firent. Ils le prouvèrent admirablement...
Page 62 - Notre devoir de protester formellement et hautement dans cette solennelle assemblée, contre une telle résolution entièrement contraire à Nos pensées, attendu que malgré Notre indignité, Nous tenons sur la terre la place de Celui qui est l'auteur de la paix, l'ami de la charité, et que, fidèle aux...
Page 591 - ... ont été constitués pour maintenir sa pleine liberté et indépendance, et qui sont garantis d'ailleurs par tous les traités qui forment la base du droit public européen. « Et puisque l'Autriche, la France, l'Espagne et le royaume des Deux-Siciles se trouvent, par leur position géographique, en situation de pouvoir promptement concourir par leurs armes à rétablir dans les domaines du Saint-Siège l'ordre troublé par une horde de sectaires, le Saint-Père, se fiant à l'intérêt religieux...
Page 591 - Saint-Père se tourne de nouveau vers ces mêmes puissances, spécialement vers celles qui sont catholiques, et qui, avec une si grande générosité de cœur et d'une façon non équivoque, ont manifesté leur volonté arrêtée de défendre sa cause, tenant pour certain qu'elles voudront concourir avec la plus vive sollicitude par leur intervention morale à le rétablir sur son siège et dans la capitale de...
Page 538 - Nous ne sommes que d'hier, dit-il, et nous remplissons tout, vos villes, vos îles, vos forts, vos municipes, vos assemblées, vos camps, vos tribus, vos décuries, le palais, le sénat, le forum.... Combien n'aurions-nous pas été disposés et prompts à faire la guerre, quoique avec des forces inégales, nous qui nous laissons égorger si volontiers, si notre religion ne nous obligeait plutôt à mourir qu'à tuer....
Page 538 - Ces beaux exemples de soumission inviolable aux princes , qui étaient âne suite nécessaire des saints préceptes de la religion chrétienne , condamnent la détestable insolence et la méchanceté de ceux qui , tout enflammés de l'ardeur immodérée d'une liberté audacieuse , s'appliquent de toutes leurs forces à ébranler et à renverser tous les droits des puissances , tandis qu'au fond ils n'apportent aux peuples que la servitude sous le masque de la liberté.
Page 533 - JésusChrist et des apôtres ; et c'est pourquoi ils disoient aux persécuteurs par la bouche de Tertullien , dans la plus sainte et la plus docte Apologie qu'ils leur aient jamais présentée, non pas : On ne nous a pas conseillé de nous soulever, mais : Cela nous est défendu...

Informations bibliographiques