L'Année littéraire et dramatique: revue annuelle des principales productions de la littérature française et des traductions des œuvres les plus importantes des littératures étrangères, avec l'indication des événements les plus remarquables appartenant à l'histoire littéraire, dramatique et bibliographique de l'année, Volume 3

Couverture
Libraire Hachette, 1861

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 355 - ... l'illusion des amitiés de la terre , qui s'en vont avec les années et les intérêts; et la profonde obscurité du cœur de l'homme, qui ne sait jamais ce qu'il voudra, qui souvent ne sait pas bien ce qu'il veut, et qui n'est pas moins caché ni moins trompeur à lui-même qu'aux autres.
Page 64 - Les roses envolées Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées. Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir. La vague en a paru rouge et comme enflammée '• Ce soir ma robe encore en est toute embaumée,.. Respires-en sur moi l'odorant souvenir.
Page 409 - ... priori quel sera l'homme de ce pays et quel rôle ce pays jouera dans l'histoire , non pas accidentellement , mais nécessairement , non pas à telle époque , mais dans toutes , enfin l'idée qu'il est appelé à représenter.
Page 362 - C'est que, moi, je crois comme les petits enfants, ce qui semble ne m'aller guère. J'en ai connu un qui avait un Jésus de cire ; sa bonne, en touchant à la statuette, la brisa. L'enfant se mit à pleurer en disant : « Je n'ai plus de bon Dieu, je vais mourir! » Bien que je sache que mon Dieu ne finira pas en poussière sous les...
Page 282 - ... unique dont on écrirait la biographie : tant qu'il n'est pas formé encore, et que chaque jour lui apporte quelque chose d'essentiel, on ne le quitte guère, on le suit pas à pas dans la succession décisive des événements ; dès qu'il est homme, on agit plus librement envers lui, et, dans ce jeu où il est avec les choses, on se permet parfois de les aller considérer en elles-mêmes, pour le retrouver ensuite et le revenir mesurer. Littérature, morale, théologie environnante, ce sera...
Page 498 - J'en ai référé à M. le procureur impérial près le tribunal de première instance de la Seine, en...
Page 25 - Mais aujourd'hui qu'enfin la vieillesse venue, Sous mes faux cheveux blonds déjà toute chenue, A jeté sur ma tête, avec ses doigts pesants, Onze lustres complets surchargés de deux ans.
Page 262 - ... avec sévérité et recueillement sur la portée philosophique de son œuvre; car il se sait responsable, et il ne veut pas que cette foule puisse lui demander compte un jour de ce qu'il lui aura enseigné. Le poète aussi a charge d'âmes. Il ne faut pas que la multitude sorte du théâtre sans emporter avec elle quelque moralité austère et profonde.
Page 350 - ... promis , par mouvement et plaisir d'esprit plutôt que par aucun dessein d'intérêt et d'ambition. Les mécomptes et les désastres de la Révolution n'avaient point fait abjurer aux survivants de cette brillante génération leurs idées et leurs désirs ; ils restaient sincèrement libéraux, mais sans prétentions pressantes, et avec la réserve de gens qui ont peu réussi et beaucoup souffert dans leurs tentatives de • réforme et de gouvernement.
Page 25 - Je maudis ces auteurs dont le vocabulaire Nous encombre de mots dont nous n'avons que faire; Qui sur de vains succès basant un fol orgueil, D'un œil ambitieux fixent notre fauteuil; Qui, pour utiliser leur frivole existence. Des corrupteurs du goût activent la licence, Formulent leur pensée en style de Purgon: Ou qui, gardant au cœur la foi de Saint-Simon, S'indignant que la femme à l'homme soit soumise. Demandent que...

Informations bibliographiques