Dictionnaire universel des sciences morale, économique, politique et diplomatique; ou Bibliothèque de l'homme-d'état et du citoyen

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

les conflits de generation et la reconciliation

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 637 - C'est moins un livre que des matériaux pour orner un livre. On lut avidement ce petit recueil ; il accoutuma à penser et à renfermer ses pensées dans un tour vif, précis, et délicat. C'était un mérite que personne n'avait eu avant lui en Europe, depuis la renaissance des lettres.
Page 571 - Il faut que les affaires aillent, et qu'elles aillent un certain mouvement qui ne soit ni trop lent ni trop vite. Mais le peuple a toujours trop d'action, ou trop peu. Quelquefois avec cent mille bras il renverse tout; quelquefois avec cent mille pieds [il ne va que comme les insectes.
Page 654 - ... elle l'accorda à tous. Pour lors Rome ne fut plus cette ville dont le peuple n'avait eu qu'un même esprit, un même amour pour la liberté, une même haine pour la tyrannie, où cette jalousie du pouvoir du sénat et des prérogatives des grands, toujours mêlée de respect, n'était qu'un amour de l'égalité. Les peuples d'Italie étant devenus ses citoyens, chaque ville y apporta son génie, ses intérêts particuliers, et sa dépendance de quelque grand protecteur.
Page 636 - Monarchie , il ne peut être fufcité que par un fentiment d'indépendance , ou par des vues d'ambition perfonnelle , également incompatibles avec un bon Gouvernement ; il y corrompt le germe de toutes les vertus , quoiqu'il puifle y mettre en activité des qualités brillantes , qui reflemblent à des vertus.
Page 636 - Retz , & ce qu'il attribue à une irréfolution naturelle qu'il ne fait comment expliquer. 11 eft aifé , ce me femble, de trouver dans le caractère de M. de la Rochefoucauld une caufe plus vraifemblable de cette conduite. Avec fa douceur naturelle , fa facilité de mœurs , fon goût pour la galanterie , il lui étoit difficile de ne pas entrer dans quelque parti, au milieu d'une Cour où tout étoit parti, & où l'on ne...
Page 515 - Au cas que le duc du Maine vienne à manquer avant notre décès, ou pendant la minorité du roi , nous nommons à sa place le comte de Toulouse, pour avoir la même autorité et remplir les mêmes fonctions. Pareillement, si le maréchal de Villeroy décède avant nous, ou pendant la minorité du roi , nous nommons pour gouverneur à sa place le maréchal d'Harcourt.
Page 649 - Après avoir détruit les armées d'un prince, ils ruinaient ses finances par des taxes excessives, ou un tribut, sous prétexte de lui faire payer les frais de la guerre : nouveau genre de tyrannie, qui le forçait d'opprimer ses sujets, et de perdre leur amour.
Page 568 - Comment un magistrat occupé du soin pénible de rendre la justice au peuple, de sonder les profondeurs de la jurisprudence, de se garantir des embûches de la ruse, et de démêler les pièges de la chicane, pourrait-il décider des affaires relatives à la guerre, utiles au commerce, aux manufactures, à l'agriculture? Comment un clergé, dont l'attention est absorbée par des études et par des soins qui ont le ciel pour objet, pourrait-il juger de ce qui est le plus convenable à la navigation,...
Page 493 - monsieur, qu'en pareille rencontre il m'a sauvé une fois la vie à moi-même ; et la reconnaissance exige de moi que je la lui sauve aujourd'hui aux dépens de la mienne.

Informations bibliographiques