Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

tel déni de justice , les négociations devoient être rompues, & la Reine d'Angleterre privée du droit qu'elle s'étoit arrogé de prononcer contre l'honneur, la personne, la Couronne & l'Etat de Marie, Reine d'Ecosse, Princesse libre & indépendante de tous les Princes de la terre. Ils ajoutèrent qu'ils ne répondroient point au Comte de Murray , s'ils n'obtenoient une promesse formelle que la Reine, leur Souveraine, viendroit en † défendre son honneur & a gloire offensés, . -Dès qu'Elisabeth eut entre les mains les papiers dont elle s'exagéroit l'importance, elle rompit les conférences de Westminster ; mais ne voulant pas perdre l'occasion de publier ce qui pouvoit compromettre l'honneur de

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »