Images de page
PDF
[ocr errors]

Claude. Il faut voir dans sa Préface comment il établit qu'il n'étoit pas né en Thrace , mais dans la Macédoine. - - Voici maintenant l'histoire des Fables de cet Auteur. Quand elles parurent † la première fois en 1596, le pulic les reçut avec beaucoup de satisfiction, & personne ne s'avisa de douter

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

que ces , Fabl.s étoient fort mal à

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

corum ; & parce qu'il l'avoit trouvée dans la Cornucopia (1) de Nic. Perot,

[ocr errors]
[graphic][graphic]

qui la donne comme traduite par lui. même d'Avienus : le Critique téméraire en conclut que toutes les autres Fables publiées sous le nom de Phedo · n'étoient point de cet Auteur, mais de l'Archevêque Perot. N'étoit il ps

tel est le titre de cet Ouvrage de Perot, ne parut qu'après la morr de l'Auteur, par les soirs de son Neveu. La plus ancienne édition que j'en connoisse, eft celle de Venise, per Pagan. de Peganinis, 1489, in-fol. Le P. D sbillons dit que Perot , devenu Archevêque , rougit de publier cet Ouvrage , propter sarditatem sor ium frs ibi ex licantur. Mais le détail de ces ordures appartient moins à Perot qu'à son Editeur, qui le reconnoît - en ces termes : cx nihil » ferè de meo , addidi , praeterquam lots » quædam , quae Nico'aus qu on am impuri » tate quâdam atque obscanitate verborun » castis ac pudicis auribus execrabilia vide» rentur, cursim breviterque tetigerat ipse » latiùs expofui ; » & c t Editeur prétend se justifier en avançant sans h nte, nihil tan fœdum esse quod non sit turpissimum ignoraie ; c'est ce qu'ont remarqué, avant moi, Fabricius & Aposto o Zeno ;-'e premier , danssa Bibliothèque latine du moyen âge ; & l'autre, dans ses Dissertationi Voffiane in.48. tom. remier, où est un article fort curieux, ur Nicolas Perot , & sur ses Ouvrages.

[merged small][ocr errors]

plus naturel de penser que les Fables , de Phedre étant tombées entre les mains de Perot, ce Prélat avoit jugé à propos de se les attribuer ? Mais voici

[ocr errors]
[ocr errors]

o qui appartient aujourd'hui à M. le

[ocr errors]

& quand il a voulu révoquer en doute

[merged small][ocr errors]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »