Images de page
PDF
[ocr errors][merged small]

Saint Maitin , est devenu si célèbre
depuis plusieurs années , qu'il n'est
pas moins connu des gens du monde.
que ceux des plus grands Héros &
des plus grands Ecrivains qu'a pro-
duits notre Nation. I.es Philosophes
s'accordent avec les plus zélés par-
tisans de la Religion pour admirer
ses vertus. Les uns voyent dans ce
grand homme, le bienfaiteur de l'hu-
manité ; les autres le révèrent avec

[ocr errors]
[ocr errors]

D v

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

» il fit plus de bien en un jour, que » tous les Philosophes n'en pourront » jamais faire, quoiqu'ils prétendent » ne parler , n'écrire & n'agir que « pour le bien de l'humanité. » · En nous montrant donc dans son Héros , d'un côté , le modèle du Sacerdoce ; & de l'autre, celui du vé·ritable patriotisme, l'Orateur trouve ar-tout le moyen de lier l'éloge de a Religion à celui de St. Vincent, & de faire voir qu'elle seule peut opérer les prodiges que nous admirons dans la vie de ce grand homme. Les pauvres, les malheureux furent, pour ainsi dire, les seuls & véritables objets de la tendresse & de la charité de S. Vincent. C'est à les instruire, c'est à les soulager qu'il consacra particuliérement ses soins & ses travaux.A peine élevé au Sacerdoce, on le voit parcourir les campagnes, instruire leurs habitans des vérités de la Foi, vifiter les malades , consoler les affligés , appaiser les inimitiés, entretenir la paix , faire fleurir les bonnes mœurs , & vivre au milieu de tous, comme un père au milieu de

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »