Le ventriloque, ou, l'Engastrimythe

Couverture
Chez De l'Etanville, 1772 - 572 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 33 - ... envoyée de Dieu à cet enfant pour consoler les chrétiens affligés par les Turcs. Figurezvous quelle consolation, et quel rapport de cette dent aux chrétiens, ni aux Turcs.
Page 123 - Parce que je n'adore point les idoles qui sont faites de la main des hommes , mais le Dieu vivant qui a créé le ciel et la terre , et qui tient en sa puissance tout ce qui a vie.
Page 32 - Assurons-nous bien du fait, avant que de nous inquiéter de la cause. Il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens qui courent naturellement à la cause, et passent par-dessus la vérité du fait; mais enfin nous éviterons le ridicule d'avoir trouvé la cause de ce qui n'est point.
Page 33 - En 1593, le bruit courut que les dents étant tombées à un enfant de Silésie, âgé de sept ans, il lui en était venu une d'or à la place d'une de ses grosses dents.
Page 34 - Ouvrages , finon qn'il fut vrai que la dent étoit d'or. Quand un Orfèvre l'eut examinée , il...
Page 78 - Saûl lui jura par le Seigneur et lui dit : "Vive le Seigneur, il ne vous arrivera de ceci aucun mal. « La femme lui dit : Qui voulez vous que je vous fasse venir?
Page 79 - Dieu s'est retiré de moi, il ne m'a voulu répondre, ni par les prophètes, ni par les songes. C'est pourquoi je vous ai fait évoquer, afin que vous m'appreniez ce que je dois faire. « Samuel lui dit: Pourquoi vous adressez-vous à moi, puisque le Seigneur vous a abandonné, et qu'il est passé à votre rival.
Page 448 - C'eft un drôle , reprit le Militaire , en branlant la tête avec un vifage dur & refrogné. dpprocbe, repartit la voix qui defcendoit le long de l'arbre, tu as peur? Oh, pour cela, non, dit le Militaire, en enfonçant fon chapeau fur fa tête, & fedifpofant à l'attaque.
Page 287 - Chapelle , cenfeur royal à Paris , de l'Académie de Lyon , de celle de Rouen , & de la focieté royale de Londres j 2 parties in - 1 1.
Page 78 - Pourquoi m'avez-vous trompée? car vous êtes Saùl. « Le roi lui dit: ne craignez point. Qu'avezvous vu? — J'ai vu, lui dit-elle, un Dieu qui sortait de la terre.

Informations bibliographiques